Le manager suisse Vladimir Petkovic insiste sur le fait qu’il a dû snober Cedric Itten à l’Euro 2020 en raison de son manque de temps de jeu pour les Rangers.

L’attaquant de 24 ans, sélectionné à sept reprises pour l’équipe nationale de son pays, a été une omission surprise de l’équipe préliminaire de 29 joueurs pour le tournoi de cet été.

Albian Ajeti, rival de Old Firm, était également absent après avoir lutté lors de sa première saison au Celtic après son déménagement de West Ham United.

Itten a eu plus de succès après avoir joué son rôle dans une saison victorieuse, mais Steven Gerrard l’a utilisé avec parcimonie.

Il a quand même eu un impact avec six buts, mais n’a commencé que cinq matchs de championnat au total et Petkovic l’a laissé sortir pour la Suisse, qui est dans le groupe A aux côtés du Pays de Galles, de l’Italie et de la Turquie.

Itten a rejoint le Gers pour 2,5 millions de livres sterling en début de saison après avoir marqué 20 buts pour Saint-Gall pour les aider à assurer la deuxième place de la Super League suisse, leur meilleur résultat en 19 ans.

Il a marqué dans les six minutes suivant ses débuts internationaux, en remplacement d’Ajeti, et ce vainqueur contre la Géorgie a réservé la place de la Suisse à l’Euro et a enchaîné avec un doublé lors de son prochain match.

Il a joué contre l’Allemagne dans un match de la Ligue des Nations en octobre de cette saison, mais n’a pas fait assez depuis lors pour mériter une place dans le tournoi lui-même aux yeux de Petkovic.

READ  Alors que la mesure du « passe-santé » de la France devrait s'étendre, des erreurs et des questions subsistent

Petkovic a admis que le manque de matchs avait contrecarré les chances d’Itten d’atteindre la finale, après avoir nommé des attaquants illimités Dan Ndoye de Nice et Andi Zeqiri de Brighton.

Petkovic a déclaré: « Je connais déjà Cedric Itten, mais malheureusement pour lui, il n’a pas beaucoup joué pour les Rangers cette saison.


« Andi Zeqiri a bien fait pour son équipe et il en va de même pour Dan Ndoye. Je ne les connais pas bien, c’est donc une opportunité de travailler avec eux.

«Je voulais donner aux nouveaux joueurs l’opportunité de découvrir le football de tournoi.

« J’ai donné à Denis Zakari et Nico Elvedi une opportunité similaire avant l’Euro 2016 et maintenant ils sont tous deux établis dans mon équipe. Les jeunes joueurs sont donc l’avenir. »