Vers un décompte en Géorgie

La Géorgie avançait lentement vers un recomptage des bulletins de vote pour l’élection présidentielle du 3 novembre. Cela a été annoncé vendredi par le secrétaire d’État géorgien, le républicain Brad Raffensperger.

Les lois régissant les élections dans cet État donnent au candidat qui a perdu l’élection le droit de demander un recomptage s’il perd moins de 0,5%. Vendredi à 13 heures (19 heures à Paris), l’ancien vice-président Joe Biden a battu le président Donald Trump par environ 1500 voix, soit une marge d’environ 0,03%.

Avec une si petite marge, il y aura un décompte en Géorgie. “Raffensperger a déclaré lors d’une conférence de presse au Capitole de l’État. “Les enjeux sont élevés et les émotions sont fortes partout. Nous ne permettrons pas que ces débats nous distraient de notre travail. Nous ferons bien et maintiendrons l’intégrité de nos élections.”

Les juges examinent un bulletin de vote au centre de vote du comté de Gwinnett, près d’Atlanta, en Géorgie, le 6 novembre. JOHN BAZEMORE / AP

Un nouveau décompte sera effectué si le perdant le demande par écrit dans les deux jours suivant la certification du vote. La date limite pour Raffensperger pour certifier le résultat des élections en Géorgie est le 20 novembre, mais il pourrait le faire plus tôt.

Dans le cas où un recomptage devait être effectué, tous les bulletins ne seraient pas comptés à la main. Les scrutateurs doivent scanner tous les bulletins de vote afin qu’ils puissent être comptés par ordinateur.

De notre envoyé spécial à Atlanta, Pierre Bouvier.

READ  Microsoft a détecté des cyberattaques en provenance de Russie et de Chine