Le représentant Jeff Fortenberry (R-Neb.) A été reconnu coupable jeudi d’avoir menti aux enquêteurs fédéraux au sujet d’une contribution électorale illégale faite par un milliardaire étranger.

Le membre du Congrès de neuf mandats a été reconnu coupable par un tribunal fédéral de trois crimes, le jury ayant rendu un verdict après moins de trois heures de délibérations. Fortenberry risque jusqu’à cinq ans de prison pour chaque chef d’accusation, en plus d’amendes. Sa condamnation est fixée au 28 juin.

Les procureurs ont déclaré que Gilbert Chagoury, un homme d’affaires libano-nigérian vivant en France, avait versé 30 000 dollars par le biais d’intermédiaires lors d’une collecte de fonds en 2016 pour Fortenberry à Glendale, en Californie. Fortenberry, selon les procureurs, a ensuite menti aux responsables du FBI à ce sujet, affirmant qu’il n’avait jamais été au courant du don.

L’avocat de la défense de Fortenberry a fait valoir que son client n’avait peut-être pas reçu de téléphone portable clair lorsque l’organisateur de la collecte de fonds Elias Ayoub l’a appelé en 2018 et a nommé Chagoury comme source des fonds. politicien rapports. Alors que Fortenberry n’a pas témoigné, sa femme, Celeste, l’a fait, disant que parce que son mari est toujours très occupé, il n’a peut-être pas prêté beaucoup d’attention lors de l’appel avec Ayoub.

Au moment de leur conversation, Ayoub travaillait avec le FBI et a enregistré sa conversation avec Fortenberry. En 2019, des agents du FBI se sont rendus au domicile de Fortenberry et l’ont secrètement enregistré pour lui poser des questions sur la collecte de fonds. Fortenberry a nié savoir quoi que ce soit sur le don d’argent étranger à sa campagne.

READ  Payoneer va entrer en bourse dans une fusion de 3,3 milliards de dollars