Publié le:

Le président du Parlement européen David Sassoli est décédé mardi matin dans un hôpital italien, a annoncé son porte-parole sur Twitter.

L’Italien de 65 ans avait été hospitalisé sérieusement pendant plus de deux semaines en raison d’un dysfonctionnement de son système immunitaire.

« David Sassoli est décédé à 1h15 du matin le 11 janvier au CRO d’Aviano, en Italie, où il était hospitalisé », a tweeté son porte-parole Roberto Cuillo.

« La date et le lieu des funérailles seront communiqués dans les prochaines heures. »

L’ancien animateur de télévision était hospitalisé depuis le 26 décembre en raison d' »une complication grave due à un dysfonctionnement du système immunitaire », avait indiqué lundi Cuillo, annonçant l’annulation des activités officielles de Sassoli.

Sassoli avait déjà été admis pour une pneumonie pendant plusieurs semaines en septembre dernier.

Le Parlement européen siège pour une période de cinq ans entre les élections, mais le président de l’organe sert la moitié de ce temps.

Sassoli avait déjà indiqué qu’il ne se représenterait pas.

Il est né le 30 mai 1956 à Florence, en Italie.

Après une carrière de trois décennies en tant que journaliste italien, commençant dans les journaux puis passant à la télévision et devenant un présentateur de renommée nationale, Sassoli est devenu membre du Parlement européen en 2009 et conférencier en 2019.

Il était membre de l’Alliance progressiste de centre-gauche des socialistes et démocrates, le deuxième plus grand groupe parlementaire après le Parti populaire européen de centre-droit.

Bien que son rôle soit celui d’orateur, il détenait le titre de président de la législature européenne. Son arrivée devant la caméra était traditionnellement annoncée en italien sous le nom de « Il Presidente ».

READ  Le meilleur de la cuisine de rue européenne : soupe claire suisse avec porc haché et concombre

Contrairement à certains fonctionnaires de l’UE, qui parlent anglais et français lors d’apparitions publiques, Sassoli s’était assuré d’utiliser l’italien.

Mardi la semaine prochaine, les députés devraient organiser le premier tour de scrutin pour son successeur.

(AFP)