10 mai (Renewables Now) : La Suisse a le potentiel de générer au moins 17 TWh de chaleur par an à partir de l’énergie géothermique, ce qui suffirait à remplacer complètement les importations de gaz de Russie et à répondre à un quart de la demande de chaleur dans le pays alpin.

Actuellement, la production de chaleur géothermique en Suisse provient principalement de la zone peu profonde et s’élève à 4 TWh par an, mais il existe un potentiel inexploité important. Des études scientifiques estiment le potentiel uniquement à partir de profondeurs moyennes à environ 8 TWh par an. Celui-ci pourrait être développé par étapes d’ici 2050 à des prix compétitifs pour les opérateurs et les clients finaux, selon l’Association suisse de géothermie.

L’association insiste pour créer les conditions-cadres politiques nécessaires pour soutenir l’expansion des projets géothermiques car les subventions disponibles sont jugées insuffisantes et ce type d’énergie n’est pas suffisamment intégré dans la politique énergétique des cantons.

Alors que l’énergie géothermique des bas-fonds est actuellement principalement utilisée pour chauffer les maisons unifamiliales et les bâtiments, l’énergie des profondeurs moyennes pourrait être utilisée pour fournir du chauffage aux secteurs urbain, urbain, industriel et agricole.

Pour tirer parti du potentiel existant dans les profondeurs moyennes, la Suisse doit explorer le sous-sol au niveau national, étendre le réseau thermique et construire des centrales géothermiques. Sur la base d’estimations de 8 TWh par an, un total de 250 centrales devraient être construites entre 2025 et 2050, ce qui nécessiterait des investissements d’environ 6 milliards de francs (6,05 milliards de dollars/5,73 milliards d’euros), soit 240 millions de francs par an.

READ  Gushue et Einarson du Canada se qualifient pour les demi-finales avec une victoire contre la Suisse

(1 CHF = 1,009 USD/0,956 EUR)

Rejoignez dès maintenant la newsletter quotidienne gratuite de Renewables Now !