Un nouveau musée et école dédié à l’artiste Alberto Giacometti ouvrira à Paris en 2026, réunissant la plus grande collection au monde de son œuvre, a annoncé lundi sa fondation.

Le nouveau musée occupera un espace de 6 000 mètres carrés (64 600 pieds carrés) dans l’ancienne gare des Invalides et ses annexes souterraines.

Il disposera d’une collection permanente et présentera une rotation des 10 000 œuvres créées par Giacometti (1901-1966), né en Suisse mais installé à Paris dans les années 1920.

Il est surtout connu pour ses figures de bronze élancées, mais il a également créé un grand nombre de peintures, dessins et objets décoratifs, « dont la plupart ne sont pas accessibles au public actuellement », a expliqué à l’AFP Catherine Grenier, directrice de la Fondation Giacometti. .

La fondation a été créée en 2003 par la veuve de l’artiste, Annette Giacometti.

Giacometti est surtout connu pour ses silhouettes élancées. Photo : Jean Ayissi/AFP

Le nouveau musée présentera également « des expositions d’art moderne et contemporain liées à l’esprit de Giacometti », a déclaré Grenier, ainsi qu’un centre d’apprentissage « pour tous: enfants et adultes, expérimentés ou novices ».

Paris abrite déjà l’Institut Giacometti qui abrite son ancien petit atelier, qui sera transféré dans le nouveau musée.

L’institut restera mais sera utilisé pour différentes activités.

La gare des Invalides et les vastes espaces sous l’esplanade voisine ont été construits pour l’exposition de Paris de 1900 et font actuellement l’objet d’une importante rénovation par les autorités de la ville.