Le milliardaire français Bernard Arnault a annoncé que sa fille Delphine dirigerait la maison de couture Dior de son empire de luxe LVMH dans un changement de direction qui introduit également un nouveau PDG de la marque phare Louis Vuitton.
Le remaniement des deux principales marques de LVMH est intervenu alors qu’Arnault voyait sa richesse atteindre de nouveaux sommets, dépassant Tesla et le patron de Twitter, Elon Musk, en tant que premier milliardaire du monde à la fin de l’année dernière.

Pour Bernard Arnault, la nomination de Delphine, cadre dirigeante de Louis Vuitton, à la direction de Christian Dior Couture s’inscrit « dans la continuité d’une carrière d’excellence dans la mode et la maroquinerie ».

Sous sa houlette, Louis Vuitton a pu « voler de record en record » et « son œil aiguisé et son expérience inégalée seront des atouts décisifs dans la poursuite du développement de Christian Dior », a déclaré Arnault dans un communiqué.

Le président-directeur général de Christian Dior Couture, Pietro Beccari, pose après un entretien avec l’AFP sur la Plaza de España à Séville. Dossier / AFP

Il succèdera à Pietro Beccari, qui remplacera Michael Burke à la tête de Louis Vuitton, première marque de luxe mondiale en termes de ventes, célèbre pour ses sacs aux initiales « LV ».

Bernard Arnault a félicité Beccari pour son « travail exceptionnel » à la tête de Dior ces cinq dernières années. « Personne ne doute que cela conduira Louis Vuitton à plus d’attrait et de succès », a-t-il déclaré.

Arnault a également félicité Burke pour son « excellent travail » pendant 10 ans à la tête de Vuitton, qui a contribué à « élargir l’écart avec nos concurrents ». Burke occupera un nouveau rôle aux côtés de Bernard Arnault.

READ  Le fonds français Ardian entre en jeu

Arnaud Cadart, gérant de portefeuille de la société de gestion d’actifs parisienne Flornoy, a déclaré que les nominations de Beccari et de Delphine Arnault étaient « des signes clairs de confiance » et une « volonté de maintenir un équilibre entre les étrangers et les membres de la famille Arnault ».

Beccari, qui a rejoint LVMH en 2006, est en charge d’une « maison stratégique » tandis que Delphine Arnault dirige « un autre joyau du groupe », a déclaré Cadart. Delphine Arnault a « fait ses preuves en faisant un excellent et bon travail chez Vuitton », a-t-il déclaré, qualifiant ce déménagement de « mission importante ». Les changements de gestion entreront en vigueur le 1er février 2023.

affaire de famille

Arnault, 73 ans, a dépassé Musk sur les listes Forbes et Bloomberg des meilleurs milliardaires du monde à la fin de l’année dernière, Forbes évaluant la valeur nette du clan à 200 milliards de dollars. Les cinq enfants d’Arnault occupent des postes importants chez LVMH.

Delphine Arnault est vice-présidente exécutive de Louis Vuitton depuis 2013 et supervise les activités liées aux produits de la marque. Auparavant, elle était directrice générale adjointe de Christian Dior Couture.

Son fils aîné, Antoine Arnault, a été nommé en décembre PDG de la holding Christian Dior SE, qui contrôle LVMH, et occupe également d’autres fonctions au sein du groupe.

Alexandre Arnault est vice-président exécutif de la marque de bijoux Tiffany, tandis que son frère Frédéric est PDG de l’horloger Tag Heuer. Un autre fils, Jean Arnault, est directeur du développement et du marketing horloger chez Louis Vuitton.

Changements positifs’

LVMH compte plus de 75 marques, dont la maison de couture Kenzo et le fabricant de champagne Moet & Chandon. Le groupe a déclaré un bénéfice net de 6,5 milliards d’euros (7 milliards de dollars) pour le premier semestre 2022, soit une augmentation de 23% par rapport aux bénéfices records de l’année précédente, sur des ventes qui ont augmenté de 28% à 36,7 milliards d’euros.

READ  Khairy dirige la délégation malaisienne au WHA75 à Genève, en Suisse

Les résultats annuels 2022 seront publiés dans les prochaines semaines, mais devraient afficher une croissance après avoir généré 64 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2021, soit 20 milliards d’euros de plus que l’année précédente. Louis Vuitton à lui seul devrait avoir réalisé plus de 22 milliards d’euros de ventes l’an dernier, selon les analystes du cabinet d’études Bernstein.

Dans une note, les analystes de RBC Capital Markets ont déclaré que le remaniement était « positif pour les marques Louis Vuitton et Dior » et « reflète également la transition de leadership en cours au sein de la famille Arnault ».

Imprimer
Courrier électronique