Il y a quelques semaines, le lanceur de javelot Neeraj Chopra a été frustré lorsque ses plans d’entraînement en Suède ont été contrecarrés en raison de l’augmentation des cas de coronavirus.

Lors d’une conférence de presse virtuelle organisée par la Sports Authority of India (SAI), le joueur de 23 ans a déploré le manque de compétition et a déclaré aux journalistes : « Nous nous entraînons tous, mais si nous n’avons pas de compétition, quel est le problème ? point de toute formation? Nous nous entraînons continuellement depuis l’année dernière, mais si nous voulons vérifier nos niveaux avant les JO, nous devons rivaliser avec les gars qui participeront aux JO. »

Cependant, Chopra, la star d’athlétisme la plus prometteuse de l’Inde et une véritable perspective de médaillé olympique, s’entraînera en Europe avant les Jeux olympiques. Avec l’intervention du PMO, Neeraj Chopra a fait approuver son visa. Chopra avait approché la division Target Olympic Podium Scheme (TOPS) pour organiser une tournée d’exposition afin qu’il puisse concourir correctement à l’approche des Jeux olympiques de Tokyo.

« J’avais vraiment besoin de participer à des compétitions avant les Jeux olympiques. J’avais contacté TOPS pour m’aider à obtenir le visa, et je me sens chanceux que tant d’efforts aient été déployés pour que cela se produise », a déclaré Chopra avec enthousiasme.

Espérons que d’autres athlètes à destination de Tokyo recevront également une aide bien nécessaire avant les Jeux olympiques et auront la possibilité de s’entraîner à l’étranger. Le gouvernement a fait sa part; maintenant, c’est à mon tour de faire de mon mieux aux Jeux olympiques », a déclaré Neeraj, qui s’est rendu en France mardi.

READ  Thomas Tuchel regrette le manque de reconnaissance des résultats du PSG

Neeraj Chopra a eu ses propres frustrations ces dernières années. Après une belle saison en 2018, il a remporté l’or aux Jeux du Commonwealth et à Asiad; Une opération au coude droit l’avait contraint à rater la saison 2019, juste au moment où il prenait son rythme.

Cependant, il a fait un retour remarquable après une blessure. Il s’était qualifié pour les Jeux olympiques lors de sa première compétition lors de la réunion de la Ligue ACNW à Potchefstroom, en Afrique du Sud, en janvier 2020, avec un lancer de 87,86 mètres.

Depuis sa qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo en Afrique du Sud, il n’a concouru que deux fois, à Patiala lors du Grand Prix d’Inde en février et en mars, plus tôt cette année. C’est là qu’il a établi un nouveau record national avec un lancer de 88,07 m, qui reste le deuxième meilleur lancer au monde toutes compétitions confondues cette saison après l’Allemand Johannes Vetter 96,29 m aux Championnats d’Europe par équipes.

Neeraj Chopra entrera dans une quarantaine de 11 jours à son arrivée en France, où il espère pouvoir poursuivre sa formation s’il y est autorisé. Il devrait participer à six matchs en République tchèque, en Espagne, en Suède, en Finlande, en Suisse et à Londres du 15 juin au 13 juillet. Il poursuivra également sa formation en France et à Uppsala en Suède.

« J’ai hâte de participer à ces tournois. J’attends la compétition avec impatience et j’espère qu’avant d’aller à Tokyo, je pourrai franchir la barre des 90 mètres », a-t-il conclu.