Le joueur de tennis australien Alex de Minaur a nié tout acte répréhensible après avoir été lié à une enquête de la police espagnole sur des personnes soupçonnées d’avoir payé de faux certificats de vaccination COVID-19.

Les médias espagnols ont rapporté que De Miñaur faisait partie des 2 200 personnes qui, selon la police nationale, font l’objet d’une enquête pour avoir payé un réseau criminel pour de faux certificats.

« Je veux qu’il soit clair à 100% que j’ai reçu mon deuxième vaccin, que j’ai un carnet de vaccination tout à fait valide, précis et vrai », a écrit De Minaur, 23 ans, dont la mère est espagnole, a écrit jeudi soir sur Twitter.

La police nationale a refusé de confirmer son nom ou celui de quelqu’un d’autre à la demande de l’Associated Press.

De Minaur a déclaré avoir reçu son premier vaccin à Londres l’année dernière avant de recevoir son deuxième vaccin à l’hôpital La Paz de Madrid.

Le 32e joueur de tennis mondial a déclaré dans son communiqué que « l’hôpital (de La Paz) fait l’objet d’une enquête pour avoir fourni des certificats COVID falsifiés à certains de ses patients ». Cependant, la police a déclaré que l’hôpital ne faisait pas l’objet d’une enquête, mais le réseau derrière le réseau et ses clients suspects.

Mardi, la police a indiqué avoir interpellé quatre autres personnes, en plus des sept interpellées en janvier, soupçonnées d’appartenir au réseau. Le réseau aurait recruté des agents de santé pour inscrire illégalement le nom de leurs clients dans le registre de vaccination espagnol, leur permettant ainsi de recevoir un certificat de vaccination sans avoir été vaccinés. Le réseau a trouvé des clients grâce à des babillards populaires auprès des groupes anti-vaccins, selon la police.

READ  Arsenal doit passer à la "responsabilité" Granit Xhaka pour continuer à progresser sous Mikel Arteta, déclare Jamie Carragher | L'actualité du foot

La police espagnole a déclaré en janvier avoir découvert les dirigeants du réseau opérant depuis la France et avoir informé la police française de leur identité.

L’enquête est en cours.

De Minaur a joué à l’Open d’Australie le mois dernier, s’inclinant au quatrième tour face à Jannik Sinner. Novak Djokovic, le mieux classé, a été expulsé d’Australie avant le tournoi après avoir perdu une tentative de rester dans le pays bien qu’il n’ait pas été vacciné contre le COVID-19.