PARIS (AP) – Il y a un rayon de lumière pour les Parisiens qui, comme le reste de la nation française ce week-end, commencent à observer un couvre-feu plus strict contre les coronavirus: les célèbres jardins de sculptures du musée Rodin rouvrent Aux visiteurs.

Bien que le musée rococo, qui présente la plus grande collection de sculptures de Rodin au monde, reste fermé, les visiteurs peuvent désormais entrer dans les jardins de sculptures environnants qui surplombaient le dôme doré du monument des Invalides. Ils étaient fermés depuis novembre et rouverts samedi.

Maintenant, la viorne rose est en fleur et des bourgeons de forsythia jaillissent des formes en bronze.

“C’est fantastique”, a déclaré dimanche Matthew Cordell, un résident américain de Paris. “Cela a été un confinement difficile … Nous avons choisi de vivre à Paris parce que nous aimons les musées, donc c’est très agréable de pouvoir sortir et voir de l’art.”

D’autres ont apprécié le cadre, même si l’artiste lui-même n’a pas décidé.

“Revenir à la culture est extrêmement important, même si je ne suis pas vraiment un fan de Rodin”, a déclaré dimanche Philippe Boirel, visiteur.

Certaines des sculptures les plus célèbres de Rodin, comme Le Penseur, un imposant bronze contemplatif, y sont visibles au milieu de la verdure. Caché dans le fourré parmi le public ambulant, Orphée accorde sa lyre.

Les billets pour le musée Rodin au 77 rue de Varenne à Paris coûtent six euros (environ 7,25 $).