Le logo du groupe français de services alimentaires et de facility management Sodexo est visible au siège de l’entreprise à Issy-les-Moulineaux, près de Paris, France, le 30 novembre 2018. REUTERS/Gonzalo Fuentes/Photo d’archive

  • Hausse des ventes au deuxième semestre, perspectives de bénéfices
  • Les ventes du troisième trimestre ont dépassé les attentes des analystes
  • Parier sur une bonne rentrée universitaire 2021

1er juillet (Reuters) – Le groupe français de services alimentaires et de restauration Sodexo (EXHO.PA) a relevé jeudi ses prévisions de revenus et de marges bénéficiaires au deuxième semestre, pariant sur la réouverture complète des écoles américaines.

La firme parisienne, l’une des plus grandes entreprises mondiales de restauration aux côtés du britannique Compass (CPG.L), table désormais sur une marge bénéficiaire d’exploitation de 3,5% pour le semestre clos le 31 août, contre 3,1% précédemment attendu.

Le chiffre d’affaires devrait désormais croître d’environ 15% à périmètre constant, la limite supérieure de ses perspectives précédentes de 10% à 15%.

Le chiffre d’affaires comparable de son troisième trimestre a augmenté de 19,0% à 4,48 milliards d’euros (5,3 milliards de dollars), dépassant les estimations des analystes de 12,1%.

“Sodexo a dépassé les attentes pendant quatre trimestres consécutifs et ses prévisions offrent une bonne configuration pour que cela se poursuive au quatrième trimestre”, ont déclaré les analystes de Morgan Stanley.

Sodexo a bénéficié d’un contrat de centre de test COVID-19 rapide en Grande-Bretagne alors que les salons des compagnies aériennes commençaient à s’ouvrir en Amérique du Nord et que les enfants retournaient dans les écoles à travers l’Europe.

La plupart des écoles étaient ouvertes en Europe au printemps, malgré quelques fermetures de classes et une troisième fermeture en France, tandis qu’aux États-Unis, les districts scolaires devraient reprendre les cours en présentiel à l’automne.

READ  Reconfiguration: la colère des commerçants locaux et des élus monte un peu

Étant donné que les inscriptions au collège auront lieu en juillet, le PDG Denis Machuel a prédit que les affaires pour la rentrée 2021 seraient très différentes de l’année dernière.

“Les étudiants veulent retourner sur le campus et nos clients universitaires veulent que les étudiants reviennent”, a-t-il déclaré.

Compass Group a également prédit le mois dernier que ses volumes de restauration augmenteraient à partir de septembre alors que les étudiants retournent sur les campus, que le public assiste à des événements sportifs et musicaux et que l’activité économique reprend.

(1 $ = 0,8446 euros)

Reportage de Sarah Morland et Dagmarah Mackos ; Edité par Aditya Soni et John Stonestreet

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.