Le gouvernement envisage de formuler une politique nationale des sports aériens et de créer un organe supérieur pour les sports aériens.

Le ministère de l’aviation civile a sollicité les commentaires du public sur le projet de politique nationale des sports aériens (NASP 2022) jusqu’au 31 janvier.

Le plan est de promouvoir les sports aériens en les rendant « sûrs, abordables, accessibles, agréables et durables », selon le ministère.

La politique couvrira les sports tels que la voltige, les modèles réduits d’avions, les avions expérimentaux et de construction amateur, les montgolfières, les drones, le parachutisme et les avions d’époque.

Selon la politique, une Fédération indienne des sports aériens (ASFI) sera établie en tant qu’organe directeur principal, tandis que les associations de chaque sport aérien s’occuperont des activités quotidiennes.

Les associations de sports aériens seront responsables devant l’ASFI de la surveillance réglementaire.

En outre, ASFI représentera l’Inde sur la FAI et d’autres plateformes mondiales liées aux sports aériens.

La Fédération Aronautique Internationale (FAI), basée à Lausanne, en Suisse, est l’instance dirigeante mondiale des sports aériens.

« La vision est de faire de l’Inde l’un des meilleurs pays de sports aériens d’ici 2030 », a déclaré le ministère.

Le projet a été préparé par un comité composé de hauts fonctionnaires du gouvernement de l’Union, des forces armées indiennes, de l’Aero Club of India, du National Cade Corps et d’experts en sports aériens.

READ  Schwarz remporte le slalom masculin, surmontant les mauvaises performances des puissants Autrichiens