Nueva Delhi: Un educador en Bután, un médico en Brunei y activistas de la sociedad civil en Etiopía, Israel y Polonia se encuentran entre las 27 personas elegidas el lunes para el Premio Pravasi Bharatiya Samman (PBSA), el más alto honor para los indios à l’étranger.

La PBSA est décernée par le président dans le cadre de la Convention Pravasi Bharatiya Divas aux Indiens non-résidents (NRI), aux personnes d’origine indienne (PIO) ou aux organisations créées et gérées par des NRI ou des PIO en reconnaissance de leurs réalisations exceptionnelles en Inde et à l’étranger. .Étranger. .

La 17e édition de la Convention Pravasi Bharatiya Divas se tiendra à Indore dans le Madhya Pradesh du 8 au 10 janvier. Les prix seront remis par le président lors de la séance d’adieu des célébrations de Pravasi Bharatiya Divas.

Les gagnants ont été choisis par un jury et un comité des prix présidés par le vice-président. Le ministre des Affaires extérieures, S Jaishankar, est le vice-président du panel, dont les autres membres viennent de divers horizons. Le comité a examiné les nominations pour les prix Pravasi Bharatiya Samman et a sélectionné à l’unanimité les lauréats, a déclaré le ministère des Affaires extérieures.

Les lauréats, représentant l’excellence atteinte par la diaspora indienne dans différents domaines, incluent Jagadish Chennupati d’Australie dans le domaine de la science, de la technologie et de l’éducation, Sanjeev Mehta du Bhoutan dans l’éducation, Dilip Lundo du Brésil dans l’art, la culture et l’éducation, Alexander Maliakel John de Brunei en médecine, Vaikuntam Iyer Lakshmanan du Canada en bien-être communautaire, Joginder Singh Nijjar de Croatie en arts et culture, Ramjee Prasad du Danemark en informatique et Kannan Ambalam d’Éthiopie en bien-être communautaire.

READ  10 morts dont 5 enfants dans l'incendie d'un appartement en France

Les autres lauréats sont Amal Kumar Mukhopadhyay d’Allemagne en bien-être communautaire, Mohamed Irfaan Ali de Guyane en politique et bien-être communautaire, Reena Vinod Pushkarna d’Israël en affaires et bien-être communautaire, Maqsooda Sarfi Shiotani du Japon en éducation, Rajagopal du Mexique en éducation, Amit Kailash Chandra Lath de Pologne pour les affaires, Parmanand Sukhumal Daswani de la République du Congo pour le bien-être communautaire, Piyush Gupta de Singapour pour les affaires, Mohanlal Hira et Sanjaykumar Shivabhai Patel du Soudan du Sud pour le bien-être communautaire.

Sivakumar Nadesan du Sri Lanka (bien-être communautaire), Dewanchandrebhose Sharman du Suriname (bien-être communautaire), Archana Sharma de Suisse (science et technologie), Frank Arthur Seepersad de Trinité-et-Tobago (bien-être communautaire), Siddharth Balachandran des Émirats arabes unis (affaires), Chandrakant Babubhai Patel du Royaume-Uni (médias), Darshan Singh Dhaliwal des États-Unis (affaires et bien-être communautaire), Rajesh Subramaniam des États-Unis (affaires) et Ashok Kumar Tiwary d’Ouzbékistan (affaires) figurent également parmi les lauréats.