Le ministre de l’Économie et des Finances, Bruno Le Maire, a réitéré sa promesse déjà faite aux Français: les impôts n’augmenteront pas. Par conséquent, les économies, massives depuis plusieurs mois, ne seront pas taxées, a de nouveau critiqué le ministre ce mercredi matin à LCI. Mais au contraire, une nouvelle forme d’investissement sera créée, comme pour empêcher les Français de se concentrer uniquement sur l’épargne. « S’ils veulent investir dans le tissu industriel français, ils peuvent le faire« A dévoilé Bruno Le Maire, présentant le fonds »Entreprises Bpifrance 1».

La règle est simple. Tous les Français, c’est-à-dire ici tous « investisseur non professionnel»Quiconque souhaite investir dans une PME en France peut désormais le faire. 1 500 PME et jeunes entreprises sont concernées par ce nouveau fonds, et le « billet d’entrée minimum»L’investissement sera de 5 000 euros. Le fonds sera disponible à partir de demain, jeudi 1est Octobre, sur le site 123-im.com ou par réseau bancaire, assurance ou réseau immobilier, détaille le ministère de l’Économie.

Le défi pour les Français est de leur permettre « diversifiez vos véhicules d’épargne», Ajoute Bercy. Mais cet investissement présente un risque bien plus grand que de laisser dormir l’argent ou de le réinjecter dans l’économie par la consommation. Bercy et le ministre de l’Économie sont d’accord: l’investissement peut être perdu, les entreprises en question sont pour la plupart jeunes et non cotées en bourse.

Pour eux, l’objectif est de débloquer l’équité, surtout en temps de crise où ils ont peu. « C’est une forme de patriotisme économique, vous aidez les PME à se développer sur le territoireBruno Le Maire se réjouit. « Il est important de rapprocher les citoyens et le monde des affaires», Conclut. La durée d’utilité de ce fonds Bpifrance Entreprises 1 est de 6 ans, prolongeable d’un an.

READ  McDonald's aime les frites du Dakota du Nord dans ses frites - Agweek

C’était composé « des fonds de private equity français dans lesquels Bpifrance investit dans le cadre de son activité de fonds pour accompagner le développement de l’économie française», Précise Bercy. Ce sont des fonds qui, depuis 15 ans, investissent « partout au pays pour répondre aux exigences de capital nécessaires » Affaires.