Le logo de l’opérateur français de télécommunications Orange est visible sur la façade d’un magasin à Paris, en France, le 16 février 2021. REUTERS/Sarah Meyssonnier/File Photo

PARIS, 22 juillet (Reuters) – Orange (ORAN.PA), numéro un français des télécommunications, n’a pas alerté rapidement les autorités du pays sur l’étendue de la panne de réseau qui a affecté les appels aux services d’urgence pendant plusieurs heures le mois dernier, selon un gouvernement. rapport publié jeudi.

La panne de réseau a mis l’entreprise contrôlée par l’État et son patron Stéphane Richard sous les projecteurs, alors que des milliers d’appels à travers le pays n’ont pas réussi à parvenir aux services d’urgence le 2 juin, mettant la vie de certaines personnes.

“Queda claro en el informe que hubo deficiencias por parte de la empresa”, dijo a los periodistas el ministro de asuntos digitales de Francia, Cedric O, en una llamada, y enfatizó que el manejo de la crisis por parte de Orange podría haber sido plus efficace.

Dans le rapport, dirigé par l’agence française de cybersécurité ANSSI, les chercheurs ont souligné l’absence de surveillance nationale spécifique par Orange des appels d’urgence, qui est requise par la loi pour centraliser et acheminer les services d’urgence dans le pays.

Ils ont également noté la lenteur de l’entreprise à communiquer les informations à un stade précoce de la crise, ainsi que le manque de soutien technique aux autorités pendant la crise.

Quant à l’origine de la panne, le rapport du gouvernement a confirmé les conclusions antérieures de l’audit interne d’Orange : elle était causée par un bogue dans le logiciel du serveur d’appels.

READ  La BEI investira 350 millions d'euros dans la construction du Calvados - reNews

Les appels d’urgence, qui dépendent d’une plate-forme serveur chargée de répartir les appels, ont été sérieusement perturbés par l’erreur, qui était présente dans les équipements fournis par Italtel avant la crise.

Le gouvernement demandera au régulateur des télécommunications, l’Arcep, d’enquêter sur les carences d’Orange dans les prochains jours, a déclaré O. Le cadre réglementaire des appels d’urgence sera renforcé, a déclaré le ministre, ajoutant que des exercices de crise réguliers seront mis en œuvre.

“Orange s’engage à revoir ses processus et son organisation, en collaboration avec les services de l’Etat, sur la gestion des numéros de téléphone d’urgence”, a indiqué la société.

Reportage de Mathieu Rosemain; Edité par Kim Coghill

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.