L’Atlas V français et la bannière britannique No Ghost ont dévoilé la bande-annonce et l’affiche de «Madrid Noir», le court métrage d’animation en réalité virtuelle de James Castillo, qui sera présenté en première mondiale au Festival du film de Tribeca puis projeté au Festival international du film d’animation d’Annecy en juin.

L’aventure de réalité virtuelle interactive de 40 minutes est une retombée du court métrage 2018 du même nom réalisé par Castillo, un réalisateur né à Madrid et basé à Londres qui a déjà créé des dessins d’animation pour Paramount Pictures, Sony et plus récemment, Netflix.

Parler à VariétéCastillo dit qu’il voulait entrer dans le paysage de la réalité virtuelle après avoir travaillé comme directeur artistique sur «Melita», une expérience de réalité virtuelle acclamée par la critique d’Oculus Rift, qui a été présentée aux festivals de cinéma de Venise et de Sitges.

“Madrid Noir” suit une jeune femme qui arrive à l’appartement de son oncle décédé et séparé pour ramasser les morceaux de sa vie. Elle est inopinément jetée dans le passé pour revivre un été qu’elle a passé avec lui dans son enfance. Revoir cette époque l’amène à découvrir un secret longtemps enfoui.

Castillo, qui vit à Londres depuis plusieurs années et qui manque de sa ville natale, dit que le film rend également hommage à Madrid, une “ville dynamique que nous voyons rarement dans les films et séries”, ce qui en fait une “toile de fond à quelque chose de fond exotique”.

«Je suis entré dans« Madrid Noir »avec l’idée de créer un film qui n’était pas seulement pour les enfants ou les fans de réalité virtuelle, et qui était assez attrayant pour les adultes», dit Castillo. «Très souvent, le contenu VR fonctionne comme des expositions ou des documentaires réalistes, ou même des jeux, et bien qu’ils soient tous excellents, j’étais plus intéressé par la création d’un film basé sur la narration qui appartient à l’espace VR, mais le rendre accessible et profiter de différents aspects, car je suis fan de la narration. »Il cite« Wallace et Gromit »et les films Pixar comme références pour« Madrid Noir ».

Inspiré par les romans policiers, Castillo dit qu’il avait l’ambition d’innover avec «Madrid Noir» avec son atmosphère «noirâtre», son intrigue policière et son décor dramatique avec des ombres et des lumières, ainsi que sa technologie interactive. La distribution des voix de «Madrid Noir» est dirigée par Fernando Guillén Cuervo et Godeliv Van Den Brandt.

L’histoire stellaire d’Atlas V comprend «Gloomy Eyes», une série animée de réalité virtuelle racontée par Colin Farrell, «BattleScar» racontée par Rosario Dawson et «Spheres» sur le thème scientifique d’Eliza McNitt, produit avec Darren Aronofsky et Ari Handel. Ses productions ont été créées à Tribeca, Sundance, Venise et Toronto, entre autres festivals.

READ  Les Archives nationales conservent les films de l'éminent réalisateur Otar Iosseliani après la numérisation en France