Scott Simon parle à la réalisatrice Claire Denis de son nouveau film, « Les deux côtés de la lame ». Il s’agit d’un couple dont la relation est menacée lorsque l’ancien amant de la femme revient.



SCOTT SIMON, HÔTE :

Les réalisateurs français ont réalisé des chefs-d’œuvre de films romantiques qui montrent certaines des complexités de l’intimité entre amants.

(SON SYNCHRONE DE LA MUSIQUE, RIRE)

SIMON : Le dernier film de Claire Denis est « Both Sides Of The Blade ». Il s’agit d’une femme nommée Sara, jouée par Juliette Binoche, dont la relation à long terme avec son amant, Jean, commence à se détériorer lorsqu’un ex-petit ami revient dans leur vie. Claire Denis nous rejoint maintenant depuis Paris. Merci beaucoup d’être avec nous.

CLARA DENIS : Merci.

SIMON: Esta película sigue a tres personajes: Sara, mencionamos, que es locutora de radio, y Jean, un exjugador de rugby, su amante desde hace mucho tiempo, y Francois, un agente deportivo que solía ser el amor de Sara, pero luego elle est partie. lui pour Jean. Que se passe-t-il lorsqu’ils se retrouvent ?

DENIS : C’est comme un coup de couteau dans la poitrine.

SIMON : Oui.

DENIS : Elle se souvient de l’histoire d’amour fougueuse qu’ils ont eue. Et elle est très précaire. La première chose qu’il dit, avant même de dire bonsoir en rentrant chez lui, dit-il, j’ai vu François. Elle voulait partager ça avec Jean pour se protéger d’une certaine manière.

SIMON : Parce que tu penses pouvoir faire quelque chose ?

DENIS : Je pense qu’elle ne sait pas dans cet état. Elle est là le jour, espérant garder un juste équilibre. Il veut être libre, mais il est fort et trompe honnêtement.

READ  Michael Phillips : L'Amérique a un problème avec les films d'action grâce à Netflix. 'Prey' montre à 'The Grey Man' comment ils doivent être faits | PA

SIMON : Permettez-moi de poursuivre sur ce point, en trichant honnêtement. Qu’est-ce que cela veut dire?

DENIS : Je veux dire, elle pourrait l’expliquer. Écoute, c’était important dans ma vie, et je t’aime, Jean, mais laisse-moi être libre. Elle en demande beaucoup. Mais ce n’est pas qu’elle est fatiguée de Jean, mais d’une certaine manière, elle veut ce peu de folie. Elle dit, chaque année, j’ai toujours regardé droite, droite, droite. Laisse-moi faire un petit détour, tu sais ?

SIMON: Je veux mettre une réplique de votre film, Juliette Binoche dans le rôle de Sara. Écoutons cette ligne.

(EXTRAIT SONORE DU FILM, « LES DEUX CÔTÉS DE LA FEUILLE »)

JULIETTE BINOCHE : (Comme Sara, parlant français).

SIMON : Quand on aime quelqu’un, ça ne s’en va jamais vraiment.

DENIS : Oui, elle parle à Jean. Quand tu aimes quelqu’un, c’est là pour toujours, dans ma mémoire, même dans ma peau, tu sais ?

SIMON : Oui.

DENIS : C’est brutal de dire ça à Jean, mais elle veut faire comprendre qu’elle l’aime, mais elle est libre, tu sais ? Bien sûr, ce n’est pas quelque chose que Jean est content d’entendre, mais c’est une personne civilisée et elle aime Jean, alors elle a essayé de trouver une ligne pour parler un peu de ce souhait.

SIMON : Parce que certaines personnes auraient dit, quand on aime quelqu’un, ça ne s’en va jamais. Alors je vais déjeuner avec François (rires).

DENIS : Oh non, s’il vous plaît. Certainement pas.

SIMON : Non.

DENIS : Non.

SIMON : Ce n’est pas un bon film, je suppose.

DENIS : Non. Je vais déjeuner avec François – oh, ça alors. Non, ce n’est pas une ligne pour moi.

READ  La Suisse votera sur la loi Netflix

SIMON : Je ne veux pas dévoiler le déroulement de l’histoire, mais je me suis retrouvé à admirer Jean.

DENIS : Moi aussi, et je l’admire aussi parce qu’elle essaie tellement d’être une femme libre et une bonne épouse. C’est tellement émouvant pour moi. C’est ce que font les hommes. Ils ont une liaison, mais ils pensent que ça va parce que ce sont des hommes, donc ils peuvent faire ça et être un bon mari. Pour une fois, c’est une femme. Normalement, c’est une chose pour les hommes de demander plus, de garder leur liberté d’une manière ou d’une autre, vous savez ? Même s’ils ne l’utilisent pas et même s’ils n’ont pas d’aventures, ils ont dans leur tête une sorte d’espace de liberté. Ce n’est pas pareil pour une femme.

SIMON : S’il y a des couples qui regardent ce film ensemble, qu’espérez-vous qu’ils se retournent et se disent quand ce sera fini ?

DENIS : Je n’en ai aucune idée. J’attends un couple pour voir mon film ensemble, c’est trop pour moi. Non non Non Non Non Non. Je ne suis pas un magicien. Je ne suis qu’un cinéaste. J’espère – l’espoir est la vitamine pour être en vie. C’est tout.

SIMON : La vitamine pour être en vie – j’aime ça. Claire Denis est la réalisatrice du nouveau film « Both Sides Of The Blade », qui est déjà en salles. Merci beaucoup d’être avec nous.

BINOCHE : Merci.

Copyright © 2022 NRP. Tous les droits sont réservés. Veuillez consulter les pages des conditions d’utilisation et des autorisations de notre site Web à l’adresse www.npr.org pour plus d’informations.

READ  Omar Sy, star de 'Lupin', contrat pluriannuel de longs métrages avec Netflix Ink

Les transcriptions NPR sont créées par un entrepreneur NPR dans un délai très court. Ce texte peut ne pas être dans sa forme définitive et peut être mis à jour ou révisé à l’avenir. La précision et la disponibilité peuvent varier. L’enregistrement autorisé de la programmation NPR est l’enregistrement audio.