Le Département fédéral suisse de la défense, de la protection civile et des sports (DDPS) a annoncé la semaine dernière que le système de drone de reconnaissance Hermes 900 (désigné localement ADS-15) pour les Forces armées suisses à l’aéroport d’Emmen a effectué son vol inaugural.

Après des tests de roulage réussis en mai 2022, le premier des deux drones du système de drone de reconnaissance ADS 15 arrivé en Suisse fin avril 2022 a effectué son premier vol avec succès.

Le drone est piloté par un pilote d’essai suisse qui a décollé pour son premier vol à 07h00. Après un vol d’environ 70 minutes, le drone est revenu sain et sauf à Emmen. Pendant son vol, le drone a atteint une vitesse maximale de 180 kilomètres par heure et une hauteur maximale de 2 000 mètres d’altitude. Des spécialistes du constructeur israélien Elbit ont soutenu l’équipe de projet suisse dans la préparation avant et pendant le vol. Tous les points de test prévus depuis le premier vol ont été réalisés avec succès.

Dans les mois à venir, des tests supplémentaires seront effectués avec les deux drones des aérodromes militaires suisses. Entre autres choses, des capteurs seront testés, la fonctionnalité technique des drones sera vérifiée et pilotée, et des missions de différentes durées seront effectuées. L’ADS 15 peut rester en l’air jusqu’à 24 heures.

Une fois les essais en vol et l’autorisation par la Military Aviation Authority (MAA) terminés, les deux drones seront transférés à l’Armée de l’Air au cours du second semestre. Les quatre drones restants suivront d’ici la fin de 2023.

READ  COVID-19 : Des dizaines de milliers de personnes manifestent en France contre les restrictions sur les coronavirus envisagées par Emmanuel Macron | Nouvelles du monde