Il y a seize ans, Shane Doan et Eric Staal étaient d’autres olympiens. C’était en 2006, lorsque le Canada a terminé septième aux Jeux olympiques de Turin, le pire résultat du Canada dans un tournoi olympique de hockey.

Doan rejoindra Staal sur la scène olympique la semaine prochaine lorsque la rondelle tombera au tournoi olympique de hockey masculin à Pékin. Cette fois, cependant, Doan sera le directeur général de l’équipe du Canada, et Staal, qui faisait partie de l’équipe des taxis en 2006, en sera l’un des joueurs les plus importants.

Et l’espoir est que le résultat sera différent.

Le directeur général de l’équipe olympique masculine du Canada a parlé à « The Athletic Hockey Show » de Staal, de ce à quoi on peut s’attendre d’Équipe Canada aux Olympiques, de ce qui fait d’Owen Power un « incroyable talent », de la façon de tuer le temps dans un long voyage en avion et Suite.

Cette conversation a été modifiée pour plus de longueur et de clarté. Vous pouvez écouter l’épisode complet sur Podcast Apple, Spotify ou la plateforme de podcast de votre choix.

Vous faites un camp d’entraînement en Suisse avant les Jeux olympiques en ce moment. Qu’est-ce que ça fait de réunir tout le monde sous un même toit et d’essayer de mettre sur pied un camp d’entraînement compressé ?

Vous savez, ça a été difficile, car certaines ligues se terminent à des moments différents.

READ  découvrez ses fils Aaron et Joseph! Ils sont sublimes