Un autre abandon dans le camp Trump. La directrice de la communication de la Maison Blanche, Alyssa Farah, a annoncé sa démission jeudi 3 décembre, ce qui équivaut à une reconnaissance tacite de la défaite du président sortant.

“Après trois ans et demi incroyables, je quitterai la Maison Blanche pour me consacrer à d’autres projets”Celui qui était porte-parole du vice-président Mike Pence, alors du Pentagone, a écrit sur Twitter avant d’occuper son poste actuel.

“Je suis très fier des choses incroyables qui ont été accomplies pour rendre notre pays plus fort et plus sûr.”Il ajoute, sans jamais citer Donald Trump, dont le mandat se terminera le 20 janvier.

Depuis l’élection du 3 novembre, remportée par Joe Biden mais dont le résultat que Donald Trump a jusqu’à présent refusé de reconnaître, elle a été assez discrète. Son attitude contrastait avec celle de Kayleigh McEnany, une porte-parole de la Maison Blanche, qui a relayé sans relâche les allégations de fraude du président, sans aucune preuve tangible pour les étayer.

READ  Un policier du Capitole noir a salué un `` héros '' pour avoir détourné la mafia pro-Trump des chambres du Sénat