PARIS, 5 juillet (Reuters) – La maison de haute couture française Christian Dior a lancé lundi la Fashion Week de Paris avec un défilé en personne qui a attiré des célébrités au premier rang dans le but de raviver une touche de glamour pré-pandémique.

Les actrices Jessica Chastain, Cara Delevingne, Monica Bellucci et Florence Pugh faisaient partie de la foule restreinte qui a défilé pour la collection haute couture automne-hiver 2021-2022 de Dior.

« Je suis très heureux d’être dans une pièce avec des gens et de regarder des pièces incroyables », a déclaré Chastain après le spectacle, qui, selon lui, était son premier événement public depuis la pandémie.

La designer Maria Grazia Chiuri a déclaré à Reuters qu’elle voulait que les tissus soient à l’avant et au centre. Un public dans la salle pourrait apprécier les détails et la nature tactile du tissu d’une manière qu’on ne voit pas en ligne ou dans des séquences vidéo.

Des ensembles en tweed, des vestes aux chapeaux qui ressemblent à des casques d’équitation, ont pris la scène dans un patchwork de teintes sourdes.

Les mannequins montraient des imprimés végétaux sur un manteau de velours et de satin. Pour les looks de soirée, il y avait de longues jupes brodées de plumes et de longues robes transparentes à plis en mousseline de soie.

Ces derniers mois, les marques de mode ont présenté leurs collections dans des formats uniquement en ligne, tels que des courts métrages.

Avec l’avancée des vaccins et l’assouplissement des fermetures, la mode revient sur la pointe des pieds dans les spectacles traditionnels, mêlant pour l’instant public en direct et performances en ligne.

« Nous sommes tous très excités », a déclaré Chiuri.

« Il y a tellement de gens qui travaillent sur la collection. On était content de faire de beaux films, mais c’était un peu impersonnel. [Everyone] il est vraiment fier de voir le spectacle, d’être dans les coulisses, de vivre l’instant présent avec nos clients, la presse, nos amis. En un an et demi, nous avons perdu beaucoup de ces contacts humains », a-t-il déclaré.

Dior, propriétaire de LVMH (LVMH.PA), a organisé le spectacle dans les jardins du musée Rodin à Paris au sein d’une structure éphémère recouverte de broderies dessinées par l’artiste française Eva Jospin et réalisées par des artisans indiens.

La Fashion Week de Paris se déroule jusqu’au 8 juillet.

Reportage de Laetitia Volga ; Montage par Christian Lowe et Giles Elgood

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.