Les législateurs danois ont convenu samedi que les streamers devaient payer 6% de leurs revenus générés au niveau national pour soutenir la production télévisuelle, selon un rapport de Reuters.

La décision danoise est la dernière tentative d’un pays européen d’obtenir un soutien pour la production cinématographique et télévisuelle locale suite à la montée rapide en popularité des services de streaming.

« Le Danemark doit aller le plus loin possible pour offrir un bon service public aux enfants et aux jeunes, qui puisse servir de véritable alternative aux plateformes des géants de la technologie et des contenus étrangers », a déclaré le ministère de la Culture dans un communiqué.

Il a ajouté que le paysage médiatique fragmenté suite à l’entrée des services mondiaux de streaming « pourrait remettre en question la cohésion et le dialogue démocratique dans notre pays ».

La Suisse et le Portugal ont mis en place des mesures similaires et l’Espagne doit introduire une taxe.

Plus tôt ce mois-ci, la Suisse a convenu que les services de streaming devraient investir 4 % de leurs revenus annuels suisses à partir de 2024 dans la production cinématographique et télévisuelle locale.

Les services de streaming américains ont déjà réalisé plusieurs productions au Danemark. Netflix s’est récemment associé au diffuseur danois DR pour produire la quatrième saison de Borgen, qui a été publié cette année.

READ  Thomas Jefferson Byrd, l'acteur préféré de Spike Lee, abattu