Les décès sont venus de partout dans l’État, dont quatre du comté de Burleigh, trois du comté de Stark, deux du comté de Bottineau, deux du comté de McHenry et un chacun des comtés de Cass, Grand Forks, McLean, Morton, Towner, Ward et Williams. Toutes les victimes avaient au moins 60 ans et avaient des problèmes de santé sous-jacents.

Le département affirme que 388 habitants du Dakota du Nord ont succombé à la maladie depuis mars et que les décès ont augmenté à un rythme rapide au cours des deux derniers mois. L’État enregistre en moyenne plus de sept décès par COVID-19 par jour en octobre, ce qui le place sur le point d’être de loin le mois le plus meurtrier de la pandémie.

Au moins 245 décès dans l’État sont survenus dans des maisons de retraite médicalisées et d’autres établissements de soins de longue durée, dont beaucoup ont été décimés par le virus au cours des deux derniers mois. Sept établissements comptent 10 résidents infectés ou plus, y compris les tribunaux du Somerset de Minot, qui comptent 74 résidents porteurs du virus – plus de la moitié des résidents de l’établissement.

Il y a maintenant 5 247 Dakotans du Nord connus pour être infectés par le virus. C’est le neuvième jour consécutif que l’État a établi un nouveau record et la première fois que ce chiffre dépasse les 5000.

Inscription à la newsletter pour les alertes par e-mail

Le Dakota du Nord a signalé le plus grand nombre de cas et de décès de COVID-19 par habitant dans le pays au cours de la semaine dernière, selon le New York Times. La région entière connaît une augmentation des cas, avec le Dakota du Sud, le Wisconsin, l’Iowa, le Montana et le Minnesota tous identifiés par la publication comme des États où les infections sont «élevées et restent élevées».

READ  Ces deux dinosaures de la taille d'un oiseau ont évolué comme des ailes de chauve-souris, mais ont du mal à voler

Le nombre de résidents hospitalisés en raison de la maladie est passé à 148 vendredi. 69 autres patients ont été initialement hospitalisés pour une autre maladie, mais ont ensuite été testés positifs pour le COVID-19. Trente-neuf résidents infectés par le virus sont en soins intensifs.

Les Dakotans du Nord qui sont transférés hors de l’État pour des soins médicaux ne sont pas suivis par le département de la santé, a déclaré la porte-parole Nicole Peske.

L’État se bat contre une pénurie de lits d’hôpitaux disponibles alors que les hospitalisations liées au COVID-19 convergent avec des tensions sur le personnel de santé et des admissions élevées de non-coronavirus. Il y a 19 lits de soins intensifs disponibles et 236 lits d’hospitalisation réguliers dans tout l’État.

La situation est particulièrement désastreuse à Bismarck, où les deux hôpitaux disposent d’un lit de soins intensifs et de cinq lits d’hospitalisation entre eux.

Les trois hôpitaux de Fargo disposent de cinq lits de soins intensifs ouverts et de 17 lits d’hospitalisation, tandis que l’hôpital Altru de Grand Forks rapporte qu’il dispose de deux lits de soins intensifs et de 18 lits d’hospitalisation.

Vendredi, le département de la santé a signalé un record de 877 nouveaux cas de COVID-19. Tous sauf 10 des 53 comtés de l’État ont signalé au moins un nouveau cas.

Le comté de Cass, qui comprend Fargo, a signalé vendredi 223 nouveaux cas de COVID-19. Le comté le plus peuplé de l’État a connu un pic de nouvelles infections au cours des deux dernières semaines et compte désormais les cas les plus actifs de l’État avec 1045. C’est plus que tout ce que le Dakota du Nord avait récemment à la mi-août.

READ  Le principal responsable spatial russe a tenté de prétendre que la planète Vénus appartenait au Kremlin

Le comté de Grand Forks, qui a récemment connu une recrudescence des infections, a signalé 113 nouveaux cas, portant son nombre de cas actifs à 400.

Le comté de Burleigh, qui englobe Bismarck, a signalé 108 nouveaux cas vendredi. Le comté a le deuxième cas le plus actif de l’état avec 890. Le comté de Morton, qui se trouve juste à l’ouest du comté de Burleigh et comprend Mandan, a signalé 29 nouveaux cas et compte 315 cas actifs.

Les trois plus grandes régions métropolitaines de l’État représentent environ la moitié des cas actifs dans l’État.

Le comté de Ward, qui comprend Minot, a signalé 116 nouveaux cas vendredi. Le comté, qui connaît sa flambée la plus grave à ce jour, compte désormais le troisième cas le plus actif de l’État avec 445.

Environ 10% des 8 761 résidents testés dans le cadre du dernier lot ont reçu un résultat positif, mais 17% des résidents testés pour la première fois ont obtenu un résultat positif.

Le Dakota du Nord ne rapporte pas de moyenne mobile sur sept jours pour le taux de positivité, mais Forum News Service a calculé que le taux était de 9,2% pour tous les résidents testés et de 16,1% pour les tests effectués sur des résidents non testés auparavant. Les deux taux sont les plus élevés depuis que Forum News Service a commencé à suivre les chiffres au début du mois d’août.

En tant que service public, nous avons ouvert cet article à tout le monde, quel que soit l’état de l’abonnement. Si cette couverture est importante pour vous, pensez à soutenir le journalisme local en cliquant sur le bouton d’inscription dans le coin supérieur droit de la page d’accueil.

READ  Le gouverneur Beshear rapporte 721 nouveaux cas de COVID-19, 13 décès samedi