Hugo Lloris et Antoine Griezmann auraient été « heureux » de voir Karim Benzema expulsé du Qatar pour blessure, car ils pensaient que l’attaquant du Real Madrid « pourrait compromettre son leadership ».

Benzema devait mener la ligne pour la France, mais s’est blessé à la veille du tournoi.

Les rumeurs menant à la finale suggéraient que l’attaquant pourrait revenir dans l’équipe une fois qu’il se serait remis de son problème, mais une telle suggestion a été limogé par l’entraîneur Didier Deschamps.

Selon le journaliste français Romain Molina (via Gérer Madrid), Benzema voulait rester à Doha car on lui avait dit qu’il pourrait récupérer à temps pour les quarts de finale ou même les huitièmes de finale.

Mais la Fédération française de football (FFF) et Deschamps n’ont jamais envisagé de renvoyer le vainqueur du Ballon d’Or dans l’équipe, car Lloris et Griezmann ne voulaient pas de lui là-bas.

Lundi, Benzema a révélé sa décision de se retirer du football international après être revenu brièvement pour l’Euro 2020 et la qualification pour la Coupe du monde après une interruption de six ans.

Accompagné d’une photo de lui en action pour la France, Benzema a tweeté: « J’ai fait l’effort et les erreurs qu’il a fallu pour être là où je suis aujourd’hui et j’en suis fier. » J’ai écrit mon histoire et la nôtre se termine.

Molina a conclu son rapport en déclarant que la FFF avait une arrière-pensée pour accueillir Benzema dans le giron de l’Euro 2020.

Certains membres de l’instance dirigeante « ont estimé qu’ils pourraient utiliser Benzema comme bouc émissaire si quelque chose tournait mal » en tant que nouvelle figure dans un vestiaire rempli de joueurs qui avaient remporté la Coupe du monde 2018.

READ  Top destinations de l'été : la popularité de la Grèce monte en flèche tandis que la France et le Portugal chutent

Benzema a décidé de refuser une invitation à la finale de la Coupe du monde en raison de sa relation rompue avec Deshamps, mais on dit qu’il pourrait revenir si l’entraîneur français quitte son poste.

Deschamps, qui a dirigé l’équipe nationale au cours de la dernière décennie, rencontrera le président de la FFF Noel Le Graet en janvier pour décider de son avenir.

Il a été suggéré que Zinedine Zidane prendrait le relais en cas de départ de Deschamps et son arrivée pourrait conduire Benzema à revenir sur sa décision et à se rendre à nouveau disponible pour la sélection.