Le Club de Paris des pays créanciers a déclaré vendredi qu’il accorderait au Pakistan une nouvelle prolongation du service de sa dette afin qu’il puisse consacrer ses ressources à la lutte contre la pandémie de COVID-19.

Le pays a jusqu’en décembre pour effectuer le paiement, a indiqué le club dans un communiqué, sans dévoiler de chiffre.

Islamabad « s’engage à consacrer les ressources libérées par cette initiative à augmenter les dépenses afin d’atténuer l’impact sanitaire, économique et social de la crise du COVID-19 », indique le communiqué.

Lire la suite : Le G20 accorde un allégement majeur de la dette au Pakistan

« Le gouvernement de la République islamique du Pakistan s’est également engagé à demander à tous les autres créanciers bilatéraux officiels un traitement du service de la dette conforme aux conditions convenues et à son addendum. Cette initiative contribuera également à aider la République islamique du Pakistan à améliorer la transparence et la gestion de la dette. »

Il a ajouté que les créanciers du Club de Paris continueront de se coordonner étroitement avec les créanciers du G20 non membres du Club de Paris et d’autres parties prenantes sur la mise en œuvre en cours de l’Initiative de suspension du service de la dette (DSSI) et son extension, afin de fournir un soutien maximal aux pays bénéficiaires.

La dette du pays s’élève à environ 90 % de son produit intérieur brut, selon le Fonds monétaire international.

Le service de la dette pour l’exercice 2021-2022 s’élève à 56,9 milliards de dollars, précise le FMI.

Pakistan doit 11,5 milliards de dollars pour le Club de Paris, selon le FMI.

Créé en 1956, le Club de Paris est un groupe informel de créanciers publics dont le rôle est de trouver des solutions coordonnées et durables aux difficultés de paiement rencontrées par les pays emprunteurs.

Lire la suite : Comment le Pakistan peut-il équilibrer les prêts étrangers avec une croissance durable ?

Les membres du Club de Paris impliqués dans la réorganisation de la dette du Pakistan sont les gouvernements d’Autriche, Belgique, Canada, Finlande, France, Allemagne, Italie, Japon, Pays-Bas, Norvège, République de Corée, Fédération de Russie, Espagne. , Suède, Suisse, Royaume-Uni et États-Unis d’Amérique.

AFP avec des informations supplémentaires de GVS News Desk

READ  Le designer révolutionnaire de l'Art nouveau avec des cours de théâtre dans COVID