LAUSANNE, Suisse (AP) – Le CIO a donné jeudi un dernier avertissement aux responsables olympiques indiens, leur disant que l’organisation de la réunion annuelle de l’organisation à Mumbai l’année prochaine a été reportée et pourrait encore être annulée.

Le Comité international olympique a cité «des conflits internes en cours, les lacunes en matière de gouvernance et les procès en cours », y compris l’échec de l’organisme olympique indien à organiser les élections prévues en décembre dernier.

Le CIO a déclaré que sa soi-disant session, un rassemblement annuel d’environ 100 membres individuels, dont la milliardaire indienne Nita Ambani, qui devait avoir lieu à Mumbai en mai prochain, a maintenant été reportée à au moins septembre.

La réunion, qui se tiendra dans un centre de conférence appartenant à la famille Ambani, vise à présenter les ambitions olympiques de l’Inde, y compris l’objectif d’accueillir les Jeux d’été en 2036.

Une décision clé qui devrait être prise lors de la session de 2023, que ce soit à Mumbai ou ailleurs si les problèmes de l’Inde ne sont pas résolus, est de confirmer l’hôte des Jeux d’hiver de 2030.

Sapporo au Japon est l’un des principaux prétendants que la commission exécutive du CIO choisira en décembre comme candidat préféré pour 2030 avec des droits de négociation exclusifs. Salt Lake City, Utah, et Vancouver, Canada, préparent également des offres. Les trois villes ont déjà accueilli des Jeux d’hiver.

Une délégation d’officiels indiens rencontrera le CIO à Lausanne plus tard ce mois-ci pour des entretiens afin d’éviter toute sanction.

Le CIO a déclaré qu’il « envisagerait la suspension immédiate » du comité olympique indien lors de sa réunion du conseil d’administration de décembre si aucune solution n’était trouvée. Si la suspension est appliquée, la prochaine session sera déplacée de Mumbai, bien que ce résultat embarrassant semble peu probable pour le moment.

READ  Qualification pour la Coupe du monde 2022: l'Argentine s'impose en Bolivie (1-2)

Le CIO a rappelé que l’Inde avait été suspendue du mouvement olympique « pour des raisons similaires entre 2012 et 2014 ».

___

Plus de football AP : https://apnews.com/hub/Soccer et https://twitter.com/AP_Sports