Publié le: Modifié:

Tokyo (AFP) – L’équipe japonaise d’Andrés Iniesta, Vissel Kobe, a limogé le manager Atsuhiro Miura après un début de sept matchs sans victoire dans la nouvelle saison de la J-League.

Vissel a annoncé dimanche que Miura, qui était en charge depuis septembre 2020 et était auparavant directeur sportif du club, quitterait l’équipe à la troisième place du bas du tableau.

Vissel n’a récolté que quatre points en sept matches malgré la présence du vainqueur de la Coupe du monde Iniesta et de ses anciens coéquipiers de Barcelone Bojan Krkic et Sergi Samper.

Miura a mené Vissel à la troisième place de la J-League la saison dernière et aux demi-finales de la Ligue des champions de l’AFC 2020, mais n’a pas réussi à remporter un trophée pour le club qui dépense beaucoup.

« Je suis déçu de partir avant que l’équipe n’ait atteint ses objectifs », a déclaré Miura dans un communiqué publié par le club.

« J’ai été impliqué dans les grands changements qui ont eu lieu à Vissel depuis 2018 et je suis profondément reconnaissant d’avoir pu me battre aux côtés du club et de ses fans. »

Iniesta a rejoint Vissel en 2018 après avoir fait plus de 600 apparitions pour Barcelone, jouant aux côtés de l’ancien coéquipier espagnol David Villa et du vainqueur allemand de la Coupe du monde Lukas Podolski à Kobe.

Iniesta, 37 ans, a signé une nouvelle prolongation de contrat de deux ans en mai de l’année dernière.

La semaine dernière, Iniesta a aidé Vissel à se qualifier pour la phase de groupes de la Ligue des champions de l’AFC le mois prochain avec une victoire 4-3 en séries éliminatoires contre l’Australien Melbourne Victory.

READ  Le chien d'Obama Bo, autrefois une célébrité de la Maison Blanche, meurt d'un cancer

Vissel, propriété du milliardaire technologique Hiroshi Mikitani, l’un des hommes les plus riches du Japon, a également recruté un certain nombre de joueurs internationaux japonais, dont l’attaquant Yuya Osako, ces dernières années.