Par ROB HARRIS AP Rédacteur mondial du football

SAITAMA, Japon (AP) – Il n’y a pas de troisième médaille d’or pour l’Argentine. Pas de retour en finale pour l’Allemagne. La France n’a pas de capacité défensive.

Certaines des plus grandes nations du football ont perdu lors du match aller du tournoi masculin aux Jeux olympiques de Tokyo, n’ayant pas réussi à se qualifier mercredi pour la phase de groupes.

Si seulement, comme l’Espagne, les clubs ne les empêchaient pas de sélectionner les meilleurs joueurs pour cette compétition supplémentaire au calendrier serré.

Même avec les stars de la course de l’équipe aux demi-finales du Championnat d’Europe plus tôt ce mois-ci, l’Espagne a battu l’Argentine 1-1 lors du dernier match de groupe.

Mais il suffisait encore de prendre la tête du groupe C et d’accueillir samedi un quart de finale face à la Côte d’Ivoire.

Mikel Merino, l’un des trois joueurs autorisés de plus de 24 ans, a balayé le but de l’Espagne à la 66e minute à Saitama après avoir été activé par Marco Asensio.

Il y a eu un match nul à 87 – une tête de Tomás Belmonte a traversé le genou droit du gardien Unai Simón – mais l’Argentine n’a pas eu le temps d’évoquer la victoire nécessaire pour éviter une élimination précoce.

Au lieu de cela, l’Égypte a pris la deuxième place du groupe C après que Yasser Rayan et Amar Hamdi ont remporté une victoire 2-0 sur l’Australie, qui avait battu l’Argentine, double médaillée d’or, lors du match d’ouverture.

READ  Lampard ne ferait plus l'unanimité à Chelsea, Tuchel a-t-il envisagé de le remplacer?

Les quarts de finale de l’Egypte sont contre le champion en titre, le Brésil, qui a scellé la première place du groupe D avec une victoire 3-1 sur l’Arabie saoudite.