Szymon Marciniak est devenu le premier arbitre polonais à arbitrer une finale de Coupe du monde lorsque l’Argentine et la France se sont rencontrées dimanche dernier.

C’était un rêve devenu réalité pour le Polonais qui a été contraint de démissionner il y a un an en raison d’une maladie cardiaque (après avoir reçu un diagnostic de tachycardie).

Cependant, Marciniak a été critiqué par les médias français pour avoir permis que le but de Lionel Messi en prolongation soit maintenu après la diffusion d’images montrant trois remplaçants argentins enfreignant les règles de la FIFA en entrant sur le terrain avant que le ballon ne franchisse la ligne.

Mais le joueur de 41 ans, qui a arbitré son premier match de Coupe du monde en 2018 en Russie, a riposté à ses détracteurs en publiant une capture d’écran de sept joueurs français debout sur le terrain alors que Kylian Mbappe marquait le penalty égalisateur dans la prolongation.

Fait intéressant, Marciniak a admis que sa performance n’était pas complètement exempte d’erreurs.

« Bien sûr, il y a eu des erreurs dans cette finale. J’ai interrompu la contre-attaque française après un mauvais tacle de Marcos Acuña », a-t-il déclaré à Sport. EST

« J’avais peur que le joueur qui a commis une faute veuille se défouler, et j’ai mal interprété cela parce que rien ne s’est passé, et vous pouviez donner une avance et ensuite revenir avec une carte. C’est difficile. Dans un jeu comme celui-ci, je prends une telle erreur dans le noir. L’important est qu’il n’y ait pas eu de grosses erreurs », a-t-il ajouté.

READ  Preview: Pays de Galles vs Suisse - pronostic, nouvelles de l'équipe