Eddie Jones pourrait être contraint de laisser de côté les joueurs non vaccinés (Getty Images)

Eddie Jones pourrait être contraint de laisser de côté des joueurs non vaccinés pendant la Six Nations 2022 avec Angleterre se rendra en Italie et en France.

Les deux pays exigent que ceux qui fréquentent les stades sportifs fournissent leur statut vaccinal, avec Des sources gouvernementales françaises ont confirmé lundi à l’AFP que cela s’étendrait aux joueurs.

Cela pourrait laisser Jones sans aucun joueur qui n’est pas complètement vacciné pour le deuxième tour de l’Angleterre à Rome le 13 février et le potentiel affrontement final crucial avec la France le « Super samedi », le 19 mars.

Jones a nommé une équipe de 36 joueurs pour un camp d’entraînement pré-Six Nations mardi, et on ne pense pas que le statut vaccinal des joueurs ait été un facteur dans les discussions de sélection.

L’Australien a été contraint de nommer une équipe de 28 joueurs pour l’intégralité de l’édition de l’année dernière avec une possibilité limitée de faire entrer et sortir des joueurs de la bulle anglaise, mais un accord avec les clubs de Premiership permet à Jones une plus grande flexibilité sur les changements d’équipe pendant le tournoi.

Cela peut signifier que les joueurs non vaccinés abandonnent l’équipe d’Angleterre pour la semaine du test d’Italie après le match d’ouverture contre l’Écosse contre Murrayfield, et reviennent pour des matchs à domicile successifs à Twickenham contre le Pays de Galles et l’Irlande.

Le centre Henry Slade est le joueur anglais le plus en vue à avoir déjà exprimé sa réticence à la vaccination.

READ  Einarson du Canada s'incline face à la Suisse et à la Russie aux championnats du monde de curling féminin

malgré de dans une interview avec Le télégraphe en mai 2021, Slade et le club Exeter Chiefs ont publié une déclaration clarifiant sa position: «D’après ma propre expérience personnelle, j’ai rencontré des problèmes dans le passé avec l’utilisation de vaccins et je me méfie continuellement de ce domaine. Cela dit, je n’ai pas d’agenda caché contre le déploiement national actuel du programme de vaccination contre le Covid-19.

« Lorsque le moment viendra pour moi de prendre une décision éclairée quant à savoir si je prends ou non l’option de me faire vacciner, je prendrai bien sûr en compte les pensées de ma famille et de mes amis, les derniers conseils du gouvernement, ainsi que tous les autres autour JE. »

L’Angleterre ne clarifiera pas publiquement le statut de vaccination des joueurs individuels, mais 85% des joueurs et du personnel devaient être complètement vaccinés pour assouplir les mesures de distanciation sociale avant la campagne d’automne, et l’équipe de Jones a pu le faire.

L’indépendant comprend que l’équipe actuelle est également au-dessus du seuil de 85%.