ANGLETERRE Les Lions de la communauté des moins de 19 ans ont remporté une victoire spectaculaire en battant les champions de France 14-12 au Championnat d’Europe des moins de 19 ans à l’Estadio Pasian di Prato à Udine, en Italie, revenant d’un retard de 8-0 à la mi-temps.

La victoire a été immédiatement dédiée à l’entraîneur adjoint Gary McMahon, qui est décédé tragiquement alors qu’il était avec l’équipe le week-end dernier.

Il y avait quatre joueurs de Thatto Heath dans l’équipe de la tournée : Mark Alban, Kieran Dean, Ryan Wood et Connor Goldthorpe.

L’ailier Noah Lancellot a réclamé deux essais dans le cadre du retour, l’entraîneur-chef de l’Angleterre Allan Coleman, qui prend maintenant sa retraite, naturellement émotif et plein d’éloges pour ses charges.

« Je suis très fier de tout le monde, joueurs, staff, tous ceux qui ont fait partie de ce que nous voulions réaliser », a-t-il déclaré.

«Notre message à la mi-temps était laissons tout là-bas, donnons tout ce que nous avons, sans regrets et je suis sans voix; Gary était derrière tout ce que nous faisions.

« Un certain nombre de ces joueurs continueront et engageront des professionnels à partir de cela, je n’en doute pas. »

Dans une rencontre féroce alors que les lumières s’éteignaient, Justin Tropis ouvrait le score pour les Français d’un bel effort de loin, Thomas Monclus manquait la transformation mais ajoutait deux pénalités avant la pause, les deux équipes avaient un joueur suspendu dans les quarante premiers pour fin défis. .

READ  Pourquoi les négociations sur les relations post-Brexit entre l'UE et le Royaume-Uni glissent

L’Angleterre a eu deux essais refusés, l’ailier Andy Djeukam n’a pas réussi à atteindre la ligne de touche en première mi-temps et son remplaçant Harvey Oldroyd a également été exclu en seconde, mais Lancelott a trouvé de l’espace sur l’aile opposée pour son attelle peu après l’heure, une a spectaculaire cloué dans le coin.

L’effort défensif amélioré de l’Angleterre, son enthousiasme au contact et son avantage territorial tout au long de la seconde mi-temps ont déstabilisé les Français et Oldroyd a effectué un autre excellent mouvement de gauche à droite dans le coin pour les mettre en avant.

Le centre français Arthur Salles est passé à plus de cinq minutes de la fin, mais Monclus a raté la conversion qui pourrait l’amener au point en or.

France: Julien Laporte, Damien Huescar, Arthur Salles, Maxence Barbet, Justin Tropis, Lenny Chachoua, Thomas Monclus, Romain Humbert, Ben Abdesle Yacine, Théo Fouque, Benjamin Sinimale, Enzo Deltheil, Louis Grossemy. Remplaçants : Salim Nahal, Sosthene Ennoyotie, Rayan Tadjeur, Nolan Lopez-Buttignol.

Essais : Justin Tropis (3), Arthur Salles (75).

Buts : Thomas Monclus 2/4 Sin Bin : Sosthene Ennoyotie (29 – challenger tardif).

Angleterre: Ryan Wood, Noah Lancelott, Callum Murphy, Mekhi Bridgeman-Reany, Andy Djeukam, Toby Hughes, Jack Newbegin, Matthew Parkes, Logan Holgate, Josh Leeson, Harry Penny, Kieran Welburn, Scott Parnaby Suppléants : Kieran Dean, Rio McQuistan, Dyan Turner , Harvey Oldroy.

Essayez : Noah Lancelott (50, 62), Harvey Oldroyd (68).

Buts : Kieran Welburn 1/3.

Sin Bin : Dylan Turner (37 – défi tardif).

Mi-temps : 8-0.

Arbitre : Kristoff Young (Pays de Galles).