Publié le: Modifié:

L’ancienne bourse des matières premières de Paris a rouvert samedi en tant que nouveau site d’échange d’art de la capitale française, abritant la collection d’art contemporain du milliardaire François Pinault. Rapports de FRANCE 24.

Situé à deux pas du musée du Louvre et datant du milieu du XVIIIe siècle, les 10500 mètres carrés Sac Le bâtiment a été rénové pour abriter la collection d’art contemporain de Pinault, qui comprend des peintures, des sculptures et des vidéos.

La première exposition de la Bourse s’appelle Ouverture, qui signifie «ouverture» en français.

«Être ouvert à tout est une attitude, une approche de la vie. S’il y avait un «s» à la fin du mot, cela signifierait ouvert à des choses spécifiques, mais comme il n’y a pas de «s», cela signifie «ouvert», point final », explique Caroline Bourgeois, conservatrice de la collection Pinault, en notant également que l’espace L’unicité du lieu a été prise en compte lors de la conception de l’exposition.

«Il doit être harmonieux pour les visiteurs. Ils devraient être surpris lorsqu’ils se déplacent dans la galerie. Nous l’avons conçu pour que chaque pièce puisse être vue de gauche à droite ou de droite à gauche. Il n’y a ni début ni fin. « 

Pinault a engagé l’architecte japonais Tadao Ando pour transformer l’ancien établissement commercial en galerie d’art.

« Cet énorme cylindre conçu par Tada Ando […] c’est en fait une continuation de l’histoire unique et incroyable de ce bâtiment, la bourse des marchandises, qui est basée sur une conception circulaire. Et ainsi, dans cette architecture historique, qui date de 1889, cette nouvelle rotonde s’est insérée avec un grand effet dramatique », a déclaré à FRANCE 24 Pierre-Antoine Gatier, architecte en chef des monuments historiques en France.

READ  Iniesta dans le bourbier de la relégation alors que le transfert de la légende espagnole au Japon tourne au vinaigre

Cliquez sur le lecteur vidéo ci-dessus pour voir le rapport complet.