L’ancien président américain Bill Clinton a été hospitalisé pour un deuxième jour, où il se serait remis d’une infection urologique.

L’homme de 75 ans a reçu la visite de sa femme, Hillary Clinton, au centre médical Irvine de l’Université de Californie.

Il Je suis allé à l’hôpital jeudi après avoir souffert de fatigue et reçu des antibiotiques et des liquides par voie intraveineuse, ont déclaré ses médecins.

Image:
Hillary Clinton a rendu visite à son mari au centre médical Irvine de l’Université de Californie.

CNN a rapporté que ses médecins pensent qu’elle a une infection des voies urinaires qui s’est propagée à sa circulation sanguine.

On ne sait pas quand il sera libéré.

Vendredi, le président Joe Biden a déclaré qu’il avait « échangeé des appels » à propos de Clinton, ajoutant qu' »il semble que, si Dieu le veut, il se porte bien ».

Biden et Clinton se sont entretenus par téléphone vendredi après-midi, a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche, Karine Jean-Pierre.

« Le président Biden et le président Clinton espèrent se revoir bientôt », a déclaré Jean-Pierre dans un communiqué. « Le président Biden souhaite au président Clinton un prompt rétablissement. »

Jeudi, le porte-parole de Clinton, Angel Ureña, a déclaré: « Il est en voie de guérison, de bonne humeur et est incroyablement reconnaissant envers les médecins, les infirmières et le personnel qui lui ont prodigué d’excellents soins. »

Une autre déclaration de M. Ureña a cité les médecins de Clinton, le Dr Alpesh Amin et le Dr Lisa Bardack, qui ont déclaré que l’ancien président avait  » reçu des antibiotiques et des fluides par voie intraveineuse « .

READ  Cobra se fraye un chemin hors de l'emprise de la mort de Python et la tue dans un combat brutal jusqu'à la fin.

« Après deux jours de traitement, son nombre de globules blancs diminue et il réagit bien aux antibiotiques », ont déclaré les médecins.

« L’équipe médicale basée en Californie est en communication constante avec l’équipe médicale du président basée à New York, y compris son cardiologue. Nous espérons qu’il rentrera bientôt chez lui. »

L’ancien président des États-Unis souffre de divers problèmes de santé depuis son départ de la Maison Blanche en 2001.

Clinton a subi un quadruple pontage après avoir ressenti des douleurs thoraciques prolongées et un essoufflement en 2004.

Il s’est également rendu à l’hôpital pour subir une intervention chirurgicale pour un poumon partiellement effondré en 2005. En 2010, une paire de stents a été implantée dans une artère coronaire.