La Liga a déposé une plainte auprès de l’UEFA contre le Paris St Germain et Manchester City pour des violations présumées du fair-play financier, a annoncé mercredi la ligue professionnelle espagnole de football. L’organisation a déclaré qu’elle intenterait « d’autres actions en justice devant les systèmes judiciaires de l’Union européenne, de la France et de la Suisse » car elle comprend que « ces clubs enfreignent continuellement les réglementations en vigueur » du fair-play financier.
LaLiga a déclaré avoir déposé la plainte contre Manchester City auprès de l’UEFA en avril avant de déposer celle contre le PSG la semaine dernière.

La ligue espagnole a également déclaré qu’elle « envisageait d’étendre cette plainte » contre City au sujet de « nouvelles données » qui ont été révélées. Bien que la déclaration n’ait pas donné de détails précis, les champions d’Angleterre ont signé l’attaquant norvégien Erling Haaland du Borussia Dortmund dans un contrat qui pourrait leur coûter plus de 300 millions d’euros (313 millions de dollars), y compris son salaire, ses honoraires d’agent et ses primes. Le président de la Liga, Javier Tebas, a déclaré le mois dernier que l’organisation intenterait une action en justice contre le club français après que Kylian Mbappé ait refusé un transfert au Real Madrid à la dernière minute et renouvelé son contrat avec le PSG jusqu’en 2025.
LaLiga a réagi avec colère à la prolongation du contrat de Mbappé, affirmant que la nouvelle offre du PSG à Mbappé « attaque la stabilité économique » du football européen.

« Il est scandaleux qu’un club comme le PSG, qui la saison dernière ait enregistré des pertes de plus de 220 millions d’euros (232,32 millions de dollars) après avoir accumulé des pertes de plus de 700 millions d’euros les saisons précédentes… avec une équipe qui a coûté environ 650 millions pour cette saison, peut conclure un accord de ce type », a déclaré LaLiga à l’époque.
Après des mois de négociations avec le Real Madrid, l’international français Mbappé a fini par rester avec les champions de Ligue 1 pour un salaire annuel annoncé de 50 millions d’euros jusqu’en 2025.

READ  Dernières nouvelles sur l'économie britannique : Truss défend le mini-budget mais admet des "éléments de controverse"

LIRE AUSSI | Yorkshire accusé par la BCE après une enquête sur des allégations de racisme

Ce n’est pas la première fois que la Liga porte plainte contre les « clubs d’Etat » du PSG et de Manchester City. Le PSG appartient à la société d’État Qatar Sports Investments, tandis que City appartient à Abu Dhabi.
En 2017 et 2018, il a également porté plainte contre les deux clubs pour manquements aux règles du fair-play financier, entraînant des sanctions de l’UEFA. Cependant, City et le PSG ont déposé des recours devant le Tribunal arbitral du sport (TAS), qui a tranché en faveur des deux clubs, une décision que la ligue espagnole a qualifiée d' »étrange ».

LaLiga a également annoncé qu’elle « étudiait différentes options juridiques en Suisse » contre le président du PSG Nasser Al-Khelaifi pour « d’éventuels conflits d’intérêts » découlant de ses différents rôles à la tête du club français et de ses différents rôles à l’UEFA, le club européen. Association (ECA). et BeIN Sports.