La France comptait un total de 22 857 sites 5G autorisés au 1er avril, dont 12 213 étaient déclarés techniquement opérationnels par les opérateurs mobiles locaux, selon les dernières informations fournies par l’agence française du spectre ANFR.

L’agence a déclaré que tous les sites 5G ont été licenciés sur des sites cellulaires existants, déjà utilisés par les technologies 2G, 3G ou 4G.

L’ANFR a également déclaré que le nombre total de sites 5G autorisés en mars avait augmenté de 5,3% par rapport au mois précédent.

En France, les opérateurs mobiles proposent actuellement des services 5G sur trois bandes de fréquences: 700 MHz, 2,1 GHz et 3,5 GHz.

Au total, 15 985 sites sont autorisés dans la bande 700 MHz (Free Mobile), dont 8 084 sont déjà techniquement opérationnels. De même, l’ANFR précise que 6 981 sites sont autorisés dans la bande 2,1 GHz (Bouygues Telecom, Orange et SFR), mais que 3 261 sont techniquement opérationnels.

Parallèlement, 6 679 sites sont autorisés dans la bande 3,5 GHz (Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR), dont 2 271 sont déclarés techniquement opérationnels.

Certains des sites autorisés sont partagés par les opérateurs de téléphonie mobile, a indiqué l’ANFR.

Par ailleurs, au 1er avril, 53 033 sites 4G étaient autorisés en France métropolitaine, dont 48 466 en service.

Les opérateurs de téléphonie mobile français déploient rapidement la couverture 5G à travers le pays après le lancement de la technologie en 2020.

Orange a déjà activé la 5G dans 160 villes du pays, a précédemment déclaré le directeur général de l’opérateur, Stéphane Richard, dans une interview au journal local Jornal du Dimanche. Certaines des premières villes couvertes par le réseau 5G d’Orange sont Marseille, Nice, Le Mans et Angers. Orange a initialement lancé des services commerciaux 5G dans 15 communes début décembre 2020.

READ  OM: les compositions officielles

Free Mobile, filiale d’Illiad, a lancé des services commerciaux 5G dans le pays en décembre 2020. Pour son réseau 5G, Free Mobile utilise actuellement des fréquences dans la bande 700 MHz, ainsi que des fréquences dans la bande 3,5 GHz que Free a acquises en France. vente aux enchères du spectre en 2020.

Toujours en décembre 2020, Bouygues Telecom a initialement lancé la 5G dans 20 villes de France. L’opérateur français a déclaré espérer atteindre une couverture nationale d’ici la fin de 2021. La phase actuelle de mise en œuvre sera basée sur les bandes 3,5 GHz et 2,1 GHz.

Parallèlement, SFR avait initialement lancé son réseau commercial 5G à Nice en novembre.

Les opérateurs français Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange et SFR ont lancé les services 5G à Paris le mois dernier, suite à une récente approbation de la mairie.

Le Conseil de Paris a approuvé une nouvelle charte des télécommunications qui a ouvert la voie aux activations de la 5G dans la capitale française.

L’accord faisait suite à la conclusion d’un processus de consultation initié fin 2020 par la maire de Paris, Anne Hidalgo, dans le but de recueillir les commentaires du public sur des sujets tels que les enjeux environnementaux et sanitaires liés aux déploiements de la 5G.

Le nouveau pacte stipulait des limitations sur l’exposition aux ondes radio, l’information et la transparence dans l’installation d’antennes 5G et la surveillance de l’impact environnemental des déploiements 5G dans la ville.