Le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) a révélé dans son dernier rapport que la situation des coronavirus s’est considérablement améliorée au Danemark, en Italie, en Finlande et dans plusieurs autres régions des pays de l’UE. Pourtant, certaines régions continuent d’être fortement touchées par le virus.

Selon les chiffres hebdomadaires compilés publiés par l’ECDC aujourd’hui, le 23 septembre, le Danemark et trois régions d’Italie (Piémont, Lombardie et Molise) ont enregistré moins de 50 cas d’infection au COVID-19 pour 100 000 habitants et ont eu un taux de positivité des tests inférieur plus de quatre pour cent au cours des deux dernières semaines.

En conséquence, le Danemark et les trois régions d’Italie font désormais partie de la liste verte. Cela signifie que voyager au Danemark ou dans l’une des régions d’Italie inscrites sur la liste verte n’est plus découragé, tant que les voyageurs respectent les règles d’entrée des pays, rapporte SchengenVisaInfo.com.

En général, les voyageurs arrivant dans d’autres États membres en provenance de ces espaces verts ne devraient pas être soumis à des mesures d’entrée. Cependant, c’est à chaque pays de décider s’il veut imposer des restrictions à ceux qui arrivent d’une zone verte.

En outre, il a révélé que l’ensemble du territoire de la Finlande, plusieurs régions de France, d’Espagne, de Norvège et presque toutes les régions des Pays-Bas sont colorés en Orange maintenant, car ils ont récemment constaté une baisse des taux d’infection.

La liste des régions désormais classées en orange est la suivante :

  • Régions d’Espagne : Castilla y León, Madrid
  • Régions de France : Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes, Grand Est
  • Régions de Norvège : Adger, Møre og Romsdal
READ  EN DIRECT - Saint-Étienne - Rennes (0-2): l'affrontement inattendu au sommet se poursuit avec nous

Par conséquent, les voyages vers et depuis la Finlande, les Pays-Bas et les régions mentionnées ci-dessus ne sont plus déconseillés.

Cependant, les voyageurs qui n’ont pas été vaccinés contre le COVID-19 ou qui ne s’en sont pas remis peuvent suivre les restrictions d’entrée lorsqu’ils voyagent vers ou depuis l’une de ces zones.

De même, ceux qui ont été vaccinés ou guéris de la maladie peuvent également être tenus de suivre les règles de test, car chaque pays est responsable de décider de ses mesures d’entrée.

D’autre part, l’ECDC a suggéré que des règles strictes soient appliquées contre les arrivées en provenance de Slovénie, car le pays a été placé sur la liste rouge foncé après avoir identifié plus de 500 cas d’infection pour 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours.

En conséquence, l’Agence européenne de la santé a averti que tout le monde s’abstenait de voyager vers et depuis la Slovénie. Cependant, si quelqu’un doit voyager depuis un pays de la liste rouge foncé pour des raisons absolument essentielles, il est conseillé aux États membres d’imposer des tests avant le départ et des règles de quarantaine pour protéger la santé publique et empêcher la propagation du virus.

>> Explication des restrictions de voyage de l’UE à la mi-septembre