Exactement ce que le médecin a ordonné : des médecins égyptiens au Royaume-Uni profitent ensemble du premier iftar pendant deux ans

LONDRES: Les membres d’une organisation de la communauté médicale égyptienne au Royaume-Uni se sont réunis pour leur premier repas iftar en deux ans. Ils ont été contraints de suspendre leur tradition annuelle du Ramadan en raison de la pandémie de COVID-19.

L’ambassadeur égyptien au Royaume-Uni a rejoint quelque 75 membres de la Société médicale égyptienne lors de l’événement alors qu’ils se réunissaient dans un restaurant du centre de Londres pour rompre leur jeûne ensemble.

« Nous essayons de faire plus d’activités maintenant parce que notre organisation était un peu calme pendant COVID et nous n’avons pas fait grand-chose », a déclaré le Dr Dia Kamel, président de la société, à Arab News.

« Mais maintenant, nous essayons de rattraper notre retard et nous essayons de nous concentrer sur l’aide aux pauvres et le travail caritatif et comment (améliorer les soins de santé) en Égypte et ici aussi. »

Près de 4 000 des quelque 7 500 médecins égyptiens travaillant en Grande-Bretagne sont membres de l’EMS. Cependant, le nombre total de membres de la société est actuellement d’environ 6 000 car elle accueille également des médecins des pays arabes et certains qui exercent d’autres professions.

La société a repris ses activités annuelles en juillet de l’année dernière alors que les restrictions pandémiques commençaient à être levées en Angleterre, après ce que Kamel a décrit comme deux années « difficiles ». Maintenant, lui et les membres se tournent vers l’avenir.

L’Egyptian Medical Society a été fondée en 1985 et ses activités sont principalement concentrées dans et autour de Londres. (Fourni/Dyna Fayz)

« Notre objectif (est) de rassembler tous les médecins arabes travaillant au Royaume-Uni, ainsi que les Egyptiens », a-t-il déclaré. « Nous sommes au Royaume-Uni et non basés dans notre pays d’origine, nous considérons donc tous nos collègues du Moyen-Orient comme nos amis ; ils sont les bienvenus. »

Kamel, qui est consultant en pathologie et professeur à l’Université Anglia Ruskin d’Essex, a déclaré que l’EMS organise des événements caritatifs et contribue notamment à l’Égypte, ainsi qu’au monde arabe.

« Nous organisons plusieurs événements scientifiques où les médecins arabes se rencontrent et échangent les dernières informations et idées, notamment en ce qui concerne les licences et la légalisation et comment ils peuvent exercer en toute sécurité au Royaume-Uni, ce qui est très important », a déclaré.

Après avoir été secrétaire de l’EMS pendant cinq ans, Kamel en a été élu président il y a sept mois. Sous les dirigeants précédents, il a déclaré que seuls les membres les plus âgés avaient leur mot à dire sur la gestion de la société, mais il souhaite l’ouvrir et la rendre plus démocratique et inclusive afin que tous les membres, même les plus jeunes, aient leur mot à dire.

« J’essaie de me concentrer sur toutes sortes de médecins égyptiens travaillant au Royaume-Uni », a-t-il ajouté. « Dans le même temps, nous essaierons de nous concentrer sur la manière d’aider et d’avoir une influence réelle sur l’établissement de normes de pratique médicale dans de nombreux pays du Moyen-Orient, y compris, bien sûr, l’Égypte. »

La société a été fondée en 1985 et ses activités sont principalement concentrées dans et autour de Londres. Cependant, Kamel a déclaré qu’il prévoyait d’organiser davantage d’événements en dehors de la capitale anglaise afin que les membres puissent rencontrer des collègues travaillant dans le nord de l’Angleterre, dans des endroits comme Manchester et Hull, ainsi que dans les West Midlands.

L’ambassadeur égyptien au Royaume-Uni a rejoint quelque 75 membres de la Société médicale égyptienne lors de l’événement, réunis dans un restaurant du centre de Londres. (Fourni/Dyna Fayz)

Le calendrier annuel des événements d’EMS a débuté cette année avec la célébration du Noël copte le 7 janvier, jour où les chrétiens orthodoxes célèbrent la naissance de Jésus. Chaque printemps, la société organise un thé l’après-midi et un iftar pendant le Ramadan. Il organise également une conférence scientifique et organise pendant l’été une croisière sur la Tamise.

Entre ces grands événements, la société organise diverses autres activités centrées sur la gastronomie, la poésie, la musique ou l’art. Elle tient son assemblée générale annuelle en novembre de chaque année, lors des élections.

« Nous sommes une organisation caritative enregistrée au Royaume-Uni et nous collectons des fonds pour aider les hôpitaux du monde arabe et des pays les plus pauvres », a déclaré Kamel. « Nous sommes allés au Soudan, nous sommes allés plusieurs fois en Égypte, en Syrie, et nous essayons même d’envoyer des gens en mission de volontaires pour aider les gens au Moyen-Orient. »

Certains des projets de la société sont en cours, a-t-il ajouté, comme le conseil sur les protocoles COVID-19, tandis que d’autres sont financés par des enchères ou des dons de riches donateurs égyptiens, comme l’homme d’affaires égypto-britannique Assem Allam, ancien propriétaire du football anglais. Club de championnat de ligue. Casque Ville.

« Nous essayons de nous concentrer sur le travail caritatif, comment nous entraider et comment nous éduquer, et nous nous concentrons principalement sur les médecins qui travaillent ici et sur les médecins en Égypte et dans le monde arabe », a déclaré Kamel.

Il a ajouté que les médecins égyptiens et arabes sont « privilégiés » de pouvoir travailler au Royaume-Uni tout en se familiarisant avec les derniers développements et avancées médicales, et qu’ils peuvent transmettre ces connaissances à leurs collègues ailleurs.

READ  Explication de la fin de mon fils