Le 27 septembre 1979, une marche silencieuse a eu lieu à Paris en hommage à Pierre Goldman, militant d’extrême gauche assassiné. Pierre Goldman était connu pour son engagement politique au sein de divers mouvements radicaux. Il avait été condamné pour des braquages mais avait été acquitté lors de son procès pour un double meurtre après une longue bataille judiciaire.

Le film « Le Procès Goldman », réalisé par Cédric Kahn, retrace le deuxième procès de Pierre Goldman et sortira en salles ce mercredi. Ce film met en lumière l’affaire controversée de Goldman, qui a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité lors de son premier procès en 1974, malgré les doutes sur sa culpabilité. Cependant, la cour de Cassation a annulé ce procès en 1975 pour vice de forme, permettant ainsi la tenue d’un nouveau procès à Amiens.

Lors de ce deuxième procès, Pierre Goldman a finalement été acquitté grâce à une défense argumentant que l’enquête avait été biaisée. Les avocats de Goldman ont mis en évidence les nombreuses failles dans les preuves présentées par l’accusation, remettant ainsi en question sa culpabilité. Malgré cette victoire judiciaire, la question de l’assassinat de Pierre Goldman demeure toujours sans réponse. Son meurtre a été revendiqué par un groupe se surnommant « Honneur de la police », mais cette revendication n’a jamais été confirmée ni résolue.

Jean-Jacques Goldman, célèbre chanteur français et demi-frère de Pierre, a rarement évoqué son aîné mais l’a qualifié de mystère. Cette affaire a marqué profondément la famille Goldman et a eu un impact important sur la société française de l’époque. Aujourd’hui encore, le cas de Pierre Goldman continue d’interroger et de susciter l’intérêt du public. Le film de Cédric Kahn permettra sans aucun doute d’approfondir notre compréhension de cette affaire complexe et controversée.