17 novembre (Reuters) – Digital Virgo a annoncé jeudi qu’il serait coté aux États-Unis dans le cadre d’un accord de chèque en blanc valorisant la plate-forme française de paiement mobile à 513 millions de dollars, dette comprise.

L’entreprise lyonnaise est présente dans plus de 40 pays et offre à plus de 2 milliards d’utilisateurs une plateforme unique pour payer les sports, les divertissements et les jeux dans le cadre de leurs factures de téléphone.

Digital Virgo fait partie des rares entreprises qui ont choisi de s’inscrire aux États-Unis à une époque de graves turbulences sur les marchés.

La société de stockage de batteries solaires Electriq Power Holdings Inc a annoncé lundi qu’elle serait rendue publique par le biais d’une fusion avec la société de chèques en blanc TLG Acquisition One Corp. (TLGA.N), dans le cadre d’un accord qui valorise la société combinée à 495 millions de dollars. Lire la suite

Meta Acquisitions Corp (PUCK.O) acquerra des actions Digital Virgo à 10 $ chacune, l’accord fournissant à ce dernier au moins 100 millions de dollars. La transaction devrait être conclue au premier trimestre de l’année prochaine.

Une société d’acquisition à vocation spéciale (SPAC) est une société cotée en bourse dépourvue d’un modèle commercial inhérent, formée uniquement pour rendre d’autres sociétés publiques par le biais de fusions.

Goal est dirigé par des dirigeants sportifs, dont Harvey Schiller, Bill Duffy et l’ancien agent de la star du basket Michael Jordan, David Falk.

Reportage de Mehnaz Yasmin à Bangalore; Edité par Vinay Dwivedi

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.

READ  Rapport sur le bonheur des Nations Unies 2021