La Turquie s’est imposée 3-0 face à Gibraltar lors d’un match de qualification européenne pour la Coupe du monde 2022 samedi.

L’équipe turque a fait un excellent début de première mi-temps avec des ballons joués derrière la défense de Gibraltar. Avec seulement deux minutes à jouer, la Turquie a obtenu un penalty après que l’attaquant Efecan Karaca a été renversé dans la surface de réparation adverse.

L’attaquant Enes Ünal, cependant, a raté l’occasion de se convertir sur penalty. Ensuite, la Turquie a été lentement bloquée par un Gibraltar profond, défendant souvent avec jusqu’à huit joueurs dans la zone.

Ünal, qui a remplacé Burak Yılmaz pour diriger l’offensive turque, a été perdu parmi la défense de Gibraltar bondée, tandis que les tentatives de percée de Kerem Aktürkoğlu et Yusuf Yazıcı ont été presque infructueuses et la première mi-temps s’est soldée par un nul sans but.

Les sous-marins à la rescousse

La Turquie a commencé la seconde mi-temps avec trois changements avec Hakan Çalhanoğlu, Kenan Karaman et Halil Dervişoğlu remplaçant Enes Ünal, Taylan Antalyalı et Zeki Çelik d’un côté.

Cependant, Gibraltar a failli marquer dans les cinq premières minutes. L’attaquant Tjay De Barr a frappé la barre transversale à la 46e minute et n’a pas pu marquer à bout portant à la 50e.

Les milieux de terrain turcs vétérans Çalhanoğlu et Dervişoğlu ont finalement débloqué la défense de Gibraltar.

Devişoğlu a marqué à la 54e minute et Çalhanoğlu a doublé la mise avec un tir lointain à la 65e minute.L’autre remplaçant Karaman a scellé l’affaire à la 83e minute.

Dans les autres matches du Groupe G, la Norvège a battu la Lettonie 2-0 tandis que les Néerlandais ont battu le Monténégro 4-0.

READ  Roberto Mancini nomme les blessés Marco Verratti, Stefano Sensi dans l'équipe d'Italia-Sports News, Firstpost

Bien qu’elle ait aidé la Turquie à conserver la tête du groupe G, la victoire n’a pas été convaincante et de sérieuses inquiétudes subsistent avant le prochain match des Star-Crescents contre les Pays-Bas mardi.

La Turquie a actuellement 11 points en cinq matchs, suivie des Pays-Bas et de la Norvège avec 10 chacun. Le Monténégro en a sept, tandis que la Lettonie en a quatre et Gibraltar n’a pas encore réclamé de point.


Les joueurs français réagissent après un match nul dans le groupe D des éliminatoires de la Coupe du monde de football 2022 contre l’Ukraine au stade olympique de Kiev, en Ukraine, le 4 septembre 2021 (Photo AFP)

La France a encore célébré

Pendant ce temps, la France, championne du monde, a de nouveau bégayé après un match nul 1-1 en Ukraine.

La France à égalité pour son cinquième match consécutif lorsqu’Anthony Martial a marqué son premier but international en cinq ans pour donner un point à l’équipe de Didier Deschamps à Kiev.

L’attaquant de Manchester United, qui a raté l’Euro 2020 en raison d’une blessure au genou, n’a marqué que son deuxième but en 29 matches internationaux pour annuler un magnifique but en première mi-temps du milieu de terrain ukrainien Mykola Shaparenko.

Les Bleus comptent quatre points d’avance en tête du groupe D, mais ont disputé deux matchs de plus que la Finlande, qu’ils accueillent à Lyon mardi.

« Peut-être que nous ne sommes pas dans une meilleure situation qu’avant le match, mais ce n’est pas pire non plus. C’est juste un point de plus alors que notre objectif était évidemment de nous prendre tous les trois », a déclaré Deschamps à la chaîne française M6.

L’Ukraine a déjà égalé ses cinq matches de qualification jusqu’à présent, y compris les deux matches contre la France.

La Finlande, quant à elle, a réussi une victoire 1-0 sur Joel Pohjanpalo en seconde période.

Place de Haaland à

Erling Haaland a converti un tir de pénalité et a marqué pour le deuxième match consécutif de la victoire 2-0 de la Norvège contre la Lettonie, avec Mohamed Elyounoussi également au but à Oslo.

La Norvège et les Pays-Bas comptent un point de retard sur la Turquie, qui se rendra à Amsterdam mardi.


Le Norvégien Erling Haaland (à gauche) et le Letton Kriss Karklins (à droite) en action lors d'un match de qualification pour le groupe G de la Coupe du Monde de la FIFA 2022 au stade Daugava de Riga, en Lettonie, le 4 septembre 2021 (Photo EPA).
Le Norvégien Erling Haaland (à gauche) et le Letton Kriss Karklins (à droite) en action lors d’un match de qualification pour le groupe G de la Coupe du Monde de la FIFA 2022 au stade Daugava de Riga, en Lettonie, le 4 septembre 2021 (Photo EPA).

« Maintenant, nous devons gagner mardi contre la Turquie. Une victoire nous placerait dans une position idéale pour les qualifications », a ajouté Van Gaal.

Le but tardif de Marcelo Brozovic a permis à la Croatie de s’imposer 1-0 à l’extérieur contre la Slovaquie, garantissant que le finaliste de la Coupe du monde 2018 reste au même niveau que la Russie dans le groupe H.

La Russie a battu Chypre 2-0 à l’extérieur, tandis que la Slovénie a battu Malte 1-0 à domicile.

Le Danemark a eu besoin d’un effort de Jonas Wind à la 85e minute pour battre les îles Féroé 1-0 pour une cinquième victoire en autant de départs dans le groupe F.

Eran Zahavi a poursuivi son tour du chapeau contre les îles Féroé au milieu de la semaine avec deux autres buts pour mener Israël à battre l’Autriche 5-2.

L’Ecosse a devancé l’Autriche à la troisième place alors que le premier but de Lyndon Dykes a scellé une victoire 1-0 à domicile contre la Moldavie.

Aleksandar Mitrovic a marqué deux fois alors que la Serbie battait le Luxembourg 4-1 pour dépasser le Portugal à la différence de buts en tête du groupe A.

Un nul tardif de Shane Duffy a sauvé la République d’Irlande d’un nul 1-1 décevant à domicile contre l’Azerbaïdjan.