New Delhi : L’accent mis par l’Inde sur l’exploration et la mise en place de nouvelles technologies spatiales a fait de son secteur spatial une plate-forme émergente pour d’importantes recettes en devises. Le ministre de l’Union, le Dr Jitendra Singh, a récemment déclaré : « Le secteur spatial en Inde est en train de devenir une source majeure de devises grâce au lancement de satellites étrangers.
En termes de réalisations, sur les 385 satellites étrangers lancés jusqu’à présent, 353 ont été envoyés dans l’espace au cours des 8 dernières années sous le règne de Modi, ce qui représente environ 90 % de tous les lancements. De plus, 187 millions d’euros ont été générés ces 8 dernières années sur un total de 220 millions d’euros gagnés grâce au lancement de satellites européens, ce qui représente environ 85% des devises gagnées. Dans une récente interview, Singh a déclaré qu’il était très fier que l’ISRO, par l’intermédiaire de sa branche commerciale, ait lancé avec succès des satellites étrangers appartenant même à des pays avancés comme les États-Unis, la France, Israël, le Royaume-Uni, l’Italie, le Japon, l’Australie, le Brésil. . , Canada, Colombie, Finlande, Lituanie, Luxembourg, Malaisie, Pays-Bas, République de Corée, Singapour, Espagne, Suisse à bord des lanceurs PSLV et GSLV-MkIII dans le cadre d’accords commerciaux. En outre, le ministre a informé que la nouvelle politique spatiale est en phase finale et qu’une politique bien définie pour l’ensemble des activités spatiales sera bientôt publiée.