Les autorités suisses ont annoncé que le pays avait décidé de mettre fin temporairement à sa participation au programme des Nations Unies pour l’accueil des réfugiés en situation de vulnérabilité.

Cette décision a été prise alors que le pays rencontre des difficultés pour accueillir des réfugiés après le nombre élevé d’arrivées en provenance d’Ukraine. SchengenVisaInfo.com rapports.

Selon Info Migrants, la Suisse accueille chaque année des centaines de réfugiés vulnérables dans le pays, principalement des enfants et des femmes qui ont besoin de soins médicaux. Ces réfugiés vulnérables sont accueillis dans le cadre d’un programme organisé par le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Cependant, le gouvernement suisse a déclaré qu’il arrêterait ces admissions, pour le moment, ce qui signifie que dès que la situation reviendra à la normale, les réfugiés vulnérables continueront d’être admis, mais aucune date précise n’a encore été fixée.

Confirmant la nouvelle, le secrétaire d’État suisse aux migrations, Lukas Rieder, a déclaré que seule l’entrée des réfugiés sera arrêtée, soulignant que le programme lui-même se poursuivra comme d’habitude.

En plus de ce qui précède, Info Migrants explique que la Suisse a décidé de geler les admissions de demandeurs d’asile puisque le pays est à sa limite.

Les données montrent que, depuis le début de cette année, 100 000 personnes au total ont demandé une protection en Suisse. En outre, il a été révélé que sur le nombre total de demandes, 70 000 d’entre elles ont été soumises par des réfugiés d’Ukraine.

La même source a en outre noté que dans le cadre du programme de réinstallation, le HCR dispose d’une liste de réfugiés éligibles pour être sélectionnés par le gouvernement suisse et hébergés. Il a été souligné que la majorité des réfugiés accueillis dans le cadre du programme sont originaires de Syrie, d’Afghanistan et du Soudan. Les réfugiés d’autres pays sont également les bienvenus, mais à un rythme plus lent.

READ  La France signale des progrès dans les négociations américaines sur les taxes mondiales et numériques

Précédemment, SchengenVisaInfo.com rapporte que le nombre de demandes d’asile en Suisse a culminé en novembre 2022.

Les données fournies par le Secrétariat d’État suisse aux migrations montrent qu’un total de 3 568 demandes d’asile ont été déposées au cours du seul mois de novembre, ce qui représente une augmentation de 11,2 % par rapport à octobre 2022 et une augmentation de près de 130 % par rapport à novembre 2021.

Dévoilant de tels chiffres, le Secrétariat d’État aux migrations a déclaré que les citoyens de la Turquie, du Burundi, de l’Érythrée et de la Syrie ont déposé le plus grand nombre de demandes d’asile en novembre 2022.

En outre, il a révélé que les pays d’origine les plus importants en ce qui concerne la demande primaire en novembre 2022 étaient l’Afghanistan, la Turquie, le Burundi, l’Algérie et la Syrie.