Des invités s’assoient devant un restaurant, alors que la propagation de la maladie à coronavirus (COVID-19) se poursuit, dans la vieille ville de Zurich le 22 mai 2021. Photo prise le 22 mai 2021. REUTERS/Arnd Wiegmann

ZURICH, 1er septembre (Reuters) – La Suisse ne resserrera pas les restrictions à la vie publique pour l’instant malgré l’augmentation des cas de coronavirus, a annoncé mercredi le gouvernement, se réservant le droit des personnes de présenter un certificat de statut COVID pour permettre l’accès à de nombreux espaces intérieurs .

Le gouvernement avait signalé une telle décision la semaine dernière lorsqu’il a commandé des millions de doses supplémentaires du vaccin COVID-19 pour une utilisation possible comme injections de rappel, car il a averti qu’un nombre croissant de cas graves pourrait bientôt submerger les hôpitaux. Lire la suite

« El número de ingresos hospitalarios de pacientes con coronavirus sigue siendo alto, pero no ha aumentado en la última semana. Por lo tanto, (el gabinete) aún no ha decidido (ampliar el uso de certificados) hoy », dijo un comunicado del gobierno mercredi.

Elle décidera des mesures pour soulager les hôpitaux « à tout moment si nécessaire », a-t-il ajouté.

Le certificat fournit une preuve de vaccination, de guérison d’une infection ou d’un résultat de test négatif.

Les nombre de nouvelles infections en Suisse et petit voisin le Liechtenstein a de nouveau rebondi pour atteindre environ 780 000 depuis le début de la pandémie. Le nombre de morts a dépassé les 10 500.

Un peu plus de la moitié de la population suisse a été entièrement vaccinée, a déclaré la semaine dernière le ministre de la Santé Alain Berset, mais un tiers des adultes sont restés sans savons. Il a noté que les taux de vaccination sont inférieurs à ceux des pays voisins.

READ  À quoi ressemblerait la nouvelle version de l'application StopCovid?

Reportage de Michael Shields; Edité par Mike Harrison

Nos normes : Les principes de confiance de Thomson Reuters.