La Suisse, hôte, cherchera l’or lorsque le premier Championnat d’Europe d’orientation axé sur le sprint de l’histoire du sport débutera demain à Neuchâtel, avec des spectateurs absents en raison des restrictions du COVID-19.

Le Championnat d’Europe, qui fait également partie de la première manche de la Coupe du monde de la saison 2021, prendra la forme d’épreuves de sprint urbain qui se déroulent désormais une année sur deux, avec la version traditionnelle du Championnat d’Europe d’orientation comportant des épreuves forestières.

Plus de 235 athlètes de 28 nations concourent pour des médailles dans des courses au titre sur les rives du lac de Neuchâtel, à commencer par le relais sprint, qui débute demain la rencontre.

Les disciplines du sprint éliminatoire et du sprint individuel suivront.

Le relais sprint est une course mixte dans laquelle une équipe de quatre athlètes court quatre étapes, avec des femmes exécutant la première et la dernière étape, d’une durée d’environ 15 minutes.

L’événement démarre avec un départ massif, donc la première équipe à terminer l’emporte.

Matthias Kyburz fait partie des athlètes suisses qui aspirent à remporter des médailles à domicile © Getty Images
Matthias Kyburz fait partie des athlètes suisses qui aspirent à remporter des médailles à domicile © Getty Images

Au total, 21 équipes seront en action demain, et la Suisse aura de grands espoirs de défendre son titre de relais de sprint étant donné la présence dans son quatuor de plusieurs anciens médaillés Matthias Kyburz, qui était médaillé d’or au sprint masculin la dernière fois. en 2018 – et Elena Roos, qui a remporté l’or en relais féminin et mixte en 2018.

L’équipe de Suède a également l’air forte car elle contient Lina Strand, qui a remporté la médaille d’argent en relais de vitesse en 2018 dans les épreuves féminines et mixtes, Gustav Bergman, qui a remporté la médaille d’argent derrière Kyburz en 2016 dans les épreuves de vitesse moyenne.et a coupé.

READ  la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, défend un assouplissement du couvre-feu pour les spectacles

Il y aura également un défi de taille de la part de la Norvège, dont l’équipe comprend Eskil Kinneberg, qui faisait partie de l’équipe qui a remporté l’or du relais masculin 2018 devant une équipe suisse qui comprend Kyburg.