La diminution de l’influence de la Suisse sur la scène internationale préoccupe l’ancien président de la Banque nationale suisse (BNS), Philipp Hildebrand.

Hildebrand, qui cette semaine il a terminé sa carrière Pour devenir le prochain chef de l’Organisation pour la coopération internationale et le développement (OCDE), il estime que le pays doit agir pour restaurer sa voix mondiale.

En un entretien avec lui NZZ dimanche Hildebrand a suggéré que la Suisse pourrait imiter Singapour, qui exerce une force considérable grâce aux investissements mondiaux de son fonds souverain.

Tout en reconnaissant qu’un fonds suisse serait probablement politiquement difficile, Hildebrand estime que le pays devrait trouver des moyens d’être plus proactif dans le monde.

«Nous n’avons pas les outils nécessaires pour influencer un monde de plus en plus complexe», a-t-il déclaré. «L’époque où nous pouvions compter sur nos bons offices pour créer de la bonne volonté est révolue. D’autres pays offrent également de si bons services; ils ne sont plus un argumentaire de vente unique. “

«Nous devons d’abord admettre que nous avons un problème, puis élaborer un plan basé sur ce qui nous distingue. Singapour était consciente que pour maintenir son indépendance, elle devait générer de la richesse, puis l’utiliser stratégiquement avec des investissements étrangers pour affirmer son influence. C’est un projet de plusieurs décennies, mais Singapour l’a bien fait. “

Il a ajouté que sa tentative de diriger l’OCDE était en grande partie infructueuse car il manquait de soutien suffisant de l’Union européenne pour effectuer la coupe finale.

Hildebrand a été président de la banque centrale suisse entre 2010 et 2012, avant est tombé sous la pression, en particulier de la droite politique, sur un accord de change privé.

READ  Covid-19 - Anxiété, dépression, insomnie: 1 patient sur 5 souffre de troubles psychiatriques

Puis rejoint Roche noire, une société de gestion d’actifs de premier plan, et occupe le poste de vice-président depuis 2012.

swissinfo.ch/mga