Le pavillon suisse a une façade en miroir et un tapis rouge de 700 mètres carrés pour accueillir les visiteurs. Pierre angulaire / Sébastien Crettaz

Après huit ans de planification et des milliards de dollars de dépenses, la première exposition mondiale du Moyen-Orient a ouvert ses portes à Dubaï. La Suisse participe à l’Expo 2020 avec son propre pavillon.

Ce contenu a été publié le 1 octobre 2021 – 09:03

swissinfo.ch/ts

Cela offre aux visiteurs « une expérience mémorable et montre notre pays dans toute sa diversité : de la beauté des Alpes suisses au rôle de la Suisse en tant que pôle d’innovation de premier plan », a déclaré Présence Suisse, une unité du ministère des Relations extérieures chargée de l’image de La Suisse à l’étranger. dans une phraseLien externe.

D’un coût de 16,5 millions de francs suisses (17,7 millions de dollars) et rendu possible par des partenaires du monde économique, scientifique et politique, dont SWI swissinfo.ch, le pavillon sera ouvert au public pendant six mois « pour renforcer les relations avec partenaire commercial le plus important de la Suisse au Moyen-Orient et montrer son statut de puissance économique et attractive en tant que destination touristique dans la région ».

La première exposition universelle à se tenir dans un pays arabe se déroulera jusqu’au 31 mars. La Suisse a été le premier des 192 pays à confirmer leur participation. Le salon, dont le thème est « Connecter les esprits, créer l’avenir », devrait attirer 25 millions de visiteurs, dont 70 % d’étrangers.

Après avoir dépensé 7 milliards de dollars (6,5 milliards de francs) sur le site, Dubaï espère attirer de nouvelles entreprises et attirer davantage d’étrangers pour acheter des propriétés dans le centre commercial des Émirats arabes unis (EAU). Cependant, il a également renouvelé les critiques de longue date contre le cheikh des gratte-ciel construit en grande partie par des travailleurs faiblement rémunérés où la parole et l’assemblée restent étroitement contrôlées.

Ce mois-ci, le Parlement européen a exhorté les nations à ne pas participer à l’Expo, citant les violations des droits humains, l’emprisonnement de militants et l’utilisation de logiciels espions par le gouvernement autocratique pour cibler les critiques. Cependant, le plus haut diplomate de l’Union européenne, Josep Borrell, a reconnu jeudi dans un communiqué que le bloc participerait à l’Expo.

Expérience à multiples facettes

Le pavillon suisse a une façade en miroir en forme d’entonnoir et un tapis rouge de 700 mètres carrés pour accueillir les visiteurs.

Une attraction majeure est une expérience nature qui présente un panorama de montagnes émergeant d’une mer de brouillard pour présenter des destinations touristiques sélectionnées en collaboration avec Suisse Tourisme.

Un panorama de montagnes émergeant d’une mer de brouillard Pierre angulaire / Sébastien Crettaz

En outre, divers projets et produits développés par des universités suisses, des startups et des entreprises innovantes font de la Suisse le premier hotspot d’innovation au monde.

Le pavillon illustre également l’engagement de la Suisse pour un avenir durable. Par exemple, « Blue Peace », une exposition de la Direction du développement et de la coopération (DDC) suisse, met en lumière les efforts de la Suisse dans le domaine de la diplomatie de l’eau et de la gestion durable des ressources en eau dans le monde.

READ  Gouverneur Abbott - NBC 5 Dallas-Fort Worth