La Suisse a annoncé des règles Covid-19 plus strictes pour les personnes vaccinées avec des vaccins non approuvés par l’UE pour accéder aux événements et aux installations.

La Suisse a annoncé des règles Covid-19 plus strictes pour les personnes vaccinées avec des vaccins non approuvés par l’UE pour accéder aux événements et aux installations. Les voyageurs entièrement vaccinés en provenance de Thaïlande peuvent toujours entrer dans le pays, mais seront soumis à la nouvelle règle exigeant un certificat Covid-19 pour la vaccination avec des vaccins approuvés par l’UE qui incluent AstraZeneca, Pfizer, Moderna et Johnson & Johnson.

L’ambassadrice suisse Helene Budliger Artieda a déclaré que la politique commencera à partir du 20 septembre avec une introduction progressive qui durera jusqu’au 10 octobre avant d’être pleinement en vigueur.

Les citoyens suisses en Thaïlande seront confrontés à une situation difficile alors que la Thaïlande a mis en œuvre des coups d’État mixtes entre Sinovac et AstraZeneca. L’ambassade a suggéré à ceux qui souhaitent voyager en Suisse et qui ont des vaccinations mixtes de demander un certificat une fois le système en ligne opérationnel.

Ceux qui ont reçu AstraZeneca ou un vaccin à ARNm en troisième dose pourraient avoir une meilleure chance, selon l’ambassade. Cependant, la décision ne sera pas prise par l’ambassade, mais par les différents cantons de la Suisse.

Pendant la période de transition, le gouvernement suisse continuera à autoriser les visiteurs à posséder des certificats de vaccins approuvés par l’OMS, notamment Sinovac et Sinopharm, largement utilisés en Asie et dans les pays en développement. Ils doivent avoir un certificat international de vaccination de l’Organisation mondiale de la santé, connu sous le nom de brochure jaune pour accéder aux événements ou aux installations.

READ  La poste suisse utilise la blockchain Polygon ($ MATIC)

Une manifestation a éclaté dans la capitale après la diffusion de la nouvelle de la nouvelle règle. Jusqu’à 4 000 personnes ont défilé à Berne la semaine dernière.