La Suisse et l’Allemagne soutiennent les régions du sud du Kirghizistan dans le développement du secteur privé

AKIPRESS.COM – Le lancement officiel de la phase 2 du projet de développement économique durable contribuant à «l’économie verte et le développement durable du secteur privé en République kirghize» a eu lieu le 22 avril à Och. Grâce à un financement suisse, le programme étendra sa portée à la région de Batken.

L’événement a été organisé conjointement avec le ministère de l’Économie et des Finances de la République kirghize et les autorités locales. Le programme est cofinancé par les gouvernements suisse et allemand et mis en œuvre par la GIZ.

Le gouvernement suisse apportera 2,1 millions d’euros. Les fonds suisses supplémentaires seront alloués pour poursuivre les travaux dans la région de Jalal-Abad et renforcer les nouvelles chaînes de valeur dans la région de Batken.

Le programme aidera les producteurs et entrepreneurs locaux à améliorer les perspectives de revenus et l’utilisation des technologies vertes. Le modèle commercial réussi qui a fonctionné dans la région de Jalal-Abad sera reproduit dans la région de Batken.

Depuis 2015, la contribution suisse s’élève à près de 7 millions d’euros. Le programme a déjà aidé à lancer des services de conseil technique privés rentables qui ont amélioré la production et ouvert l’accès à des produits internationaux de grande valeur pour les prunes et les légumes primeurs biologiques. Près de 1 000 nouveaux emplois ont été créés dans la seule région de Jalal Abad; environ 600 producteurs agricoles ont considérablement augmenté leurs revenus; environ 140 petites et moyennes entreprises de transformation des aliments ont augmenté leurs revenus de 40%.

READ  La discrimination d'accent sera-t-elle bientôt supprimée? Un projet de loi approuvé jeudi à l'Assemblée

Dans l’ensemble, le programme promeut des pratiques vertes qui garantissent le développement durable du secteur privé dans les régions d’Issyk-Kul, d’Osh, de Jalal-Abad et de Batken au Kirghizistan.