Les autorités suisses ont décidé de délivrer des certificats de récupération COVID-19 aux personnes testées positives pour le virus avec un test antigénique rapide, sur la base d’une décision de l’Union européenne d’inclure de tels tests dans le certificat COVID numérique suisse de l’UE.

La décision a été prise et annoncée le 27 avril par le Conseil fédéral suisse lors d’une réunion. Selon le Conseil, les certificats délivrés sur la base de ces tests seront reconnus au niveau international, en raison des nouvelles règles européennes de l’EU DCC.

« Des certificats de récupération peuvent désormais également être délivrés en Suisse sur la base d’un test antigénique rapide positif ou d’une analyse de laboratoire immunologique pour les antigènes du SRAS-CoV-2. Ces certificats sont valables 180 jours et, puisqu’il s’agit d’une adoption du règlement de l’UE, ils sont en principe internationalement reconnus.», souligne le Conseil dans un communiqué publié sur la décision.

Le Conseil note également que les autorités suisses ont délivré de tels certificats entre le 24 janvier et le 16 février de cette année, mais ont cessé de le faire afin de se conformer aux règles de l’UE, car l’UE n’a pas délivré à cette époque de certificats de récupération basés sur des antigènes positifs rapides. essais

Si la Suisse avait continué à délivrer ces certificats, ils ne seraient valables qu’en Suisse et nulle part ailleurs.

« Les certificats déjà délivrés sur cette base doivent être redemandés et réémis pour compatibilité internationale», explique le Conseil.

En outre, il révèle que la modification des règles sur la délivrance des certificats COVID suisses entrera en vigueur le lundi de la semaine prochaine, le 2 mai.

READ  Des diplomates américains et russes de haut niveau se rencontrent en Suisse alors que les tensions augmentent en Ukraine

En février de cette année, la Commission européenne a adopté des modifications du certificat numérique COVID-19 de l’UE, permettant la délivrance de certificats de récupération sur la base d’un test antigénique rapide positif. Cependant, les tests ne peuvent pas être effectués par soi-même, mais doivent être effectués par des professionnels de la santé ou du personnel formé.

Plus tard en mars, la Commission a ensuite adopté d’autres modifications du certificat, notamment en prolongeant le régime jusqu’à la mi-2023, car il devait expirer cet été. Les modifications ont également permis d’inclure toutes les doses du vaccin COVID-19 dans un seul certificat de vaccination, quel que soit le lieu où elles ont été administrées, afin de faciliter la délivrance de certificats pour les pays membres entièrement vaccinés (vaccinés avec des rappels) . . après neuf mois).

À ce jour, les États membres ont délivré près de deux milliards de certificats COVID. Le nombre de pays qui font partie du système DCC de l’UE dépasse 60, y compris ici les pays de l’UE et de l’espace Schengen, tandis que les autres sont des pays tiers.

>> La Suisse lèvera les restrictions d’entrée COVID-19 pour tous les voyageurs le 2 mai