Le Conseil fédéral suisse a maintenant approuvé une proposition qui assouplit les conditions d’entrée pour les personnes arrivant de l’espace Schengen et des pays tiers.

Selon les derniers rapports, la décision prendra effet le 26 juin, après quoi les personnes entrant en Suisse en provenance de l’un des pays de l’espace Schengen ne seront plus soumises à des restrictions d’entrée à leur arrivée. En dehors de cela, les voyageurs vaccinés arrivant de ces pays bénéficieront également d’une exemption de l’obligation de présenter des résultats de test COVID-19 négatifs.

Selon les témoignages, seuls ceux qui n’ont pas reçu leurs doses de vaccination devront être testés négatifs pour COVID-19.

Selon un communiqué du Conseil fédéral, pour simplifier les mesures actuelles de confinement du coronavirus, les personnes arrivant par avion, vaccinées et non vaccinées, devront fournir leurs coordonnées.

Le communiqué de presse note en outre que parallèlement à l’assouplissement des restrictions d’entrée, la liste des pays publiée par le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) a également été modifiée en conséquence.

La Suisse assouplit les restrictions d'entrée pour les voyageurs vaccinés ;  aucun test requis

Pendant ce temps, l’Office fédéral de la santé publique examinera la liste actuelle des pays à haut risque, qui n’inclura que les régions et les pays qui sont toujours aux prises avec la variante inquiétante du virus. Cependant, des rapports indiquent que les voyageurs de ces pays seront également autorisés à entrer en Suisse sans test ni quarantaine, s’ils se sont récemment remis du virus ou ont été vaccinés contre le COVID-19.

Au repos, vous devrez produire un test PCR négatif ou un test rapide d’antigène, et vous devrez également vous mettre en quarantaine à l’entrée.

READ  Aéroport de Gatwick : règles de voyage pour la France, l'Espagne, l'Allemagne, les Pays-Bas et l'Italie alors que de nouvelles restrictions sont introduites

Evoquant cette décision, l’Office fédéral explique qu’elle a été prise après que les autorités sanitaires suisses ont déclaré que « les vaccins utilisés en Suisse ne sont que légèrement moins efficaces contre la variante Delta et offrent donc toujours un niveau de protection très élevé ».